Signature du Pacte du logiciel libre
Partager

Eric Piolle, au nom des 59 candidates et candidats de la liste du Rassemblement Grenoble Une ville pour tous, a signé le Pacte du logiciel libre de l’Association APRIL (voir le texte en ligne).

Voici le courrier que nous leur avons adressé à cette occasion.
Télécharger le courrier en PDF

Voir la confirmation de notre signature en ligne

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint le Pacte du logiciel libre, que j’ai signé au nom des 59 candidats et candidates de la liste du Rassemblement Grenoble Une ville pour tous.

Comme vous le soulignez, le logiciel libre est un outil au service de la préservation des libertés, de la lutte contre la fracture numérique, et du partage du savoir ­ et à Grenoble, ville universitaire et de recherche de premier plan, cet enjeu est particulièrement prégnant.

Le bilan des majorités sortantes dans notre agglomération est pour dire le moins timide sur ces questions ; quand elles n’ont pas comme à Grenoble renouvelé leurs contrats avec les éditeurs de logiciels propriétaires. Les élus Ecologie & Solidarité, qui terminent leur mandat dans l’opposition à la Ville de Grenoble ont tenté en vain de mettre ces idées en acte (voir par exemple un amendement refusé : http://www.grenoble-ecologie-solidarite.fr/grenoble2008/spip.php?article495).

La nouvelle majorité que nous conduirons entend développer « l’esprit du libre », non seulement en favorisant l’usage des logiciels libres, mais aussi plus largement en travaillant sur l’Open Data et les licences associées aux productions publiques ; afin de favoriser la plus large diffusion possible, et les initiatives qu’elle permettra ­ économiques, mais aussi citoyennes, artistiques…

Les associations militantes du libre, comme la votre, mais également locales comme la Guilde (http://www.guilde.asso.fr/) ­première association française de défense et de promotion du logiciel libre­ seront pour nous des partenaires privilégiés.

Je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments les meilleurs,

Pour le rassemblement « Grenoble, une ville pour tous », Eric Piolle, tête de liste

Laisser un commentaire