Libérer progressivement l’espace public de la publicité
Partager

Eric Piolle et le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes soutiennent l’action « Pas de pub, des arbres ! » que l’association Paysages de France mène aujourd’hui à Grenoble.

Photo : les militants de Paysages de France dénoncent les panneaux illégaux à proximité de la Mairie

En plus de s’engager à « végétaliser la ville » (engagement 41) et à planter « […] 5 000 arbres d’ici 2020 », le Rassemblement prévoit dans son projet de « réduire la publicité et multiplier l’affichage libre » (engagement 15) :

«  Les espaces d’affichage de libre expression seront développés au-delà du minimum légal et des panneaux seront réservés aux manifestations culturelles à but non lucratif. Par une réforme du règlement municipal de la publicité, les panneaux 4x3m seront supprimés et l’espace public progressivement libéré de la publicité ».

Nous voulons garantir le respect de toutes les libertés publiques fondamentales des Grenoblois, bien sûr la liberté d’expression, mais aussi la liberté de réception. Cela signifie notamment dans un premier temps diminuer la taille des affiches publicitaires pour qu’elles ne s’imposent pas à tous. Il faut idéalement des affiches de taille 60 x 80 cm maximum pour qu’en prendre connaissance puisse rester un choix non contraint. Mais plus généralement diminuer leur présence dans le mobilier urbain, à commencer par les arrêts de tram et de bus.

Aujourd’hui, l’espace réservé à l’affichage libre, celui par lequel les Grenoblois participent à la vie de leur ville et font vivre leur quartier, est insuffisant (affichage associatif, syndical, politique et citoyen). Par ailleurs il est monopolisé par l’affichage commercial, qui est illégal et que la majorité sortante n’a pas voulu réguler alors que d’autres villes l’ont fait. De cette contrainte découle à la fois de l’affichage sauvage et un ralentissement des dynamiques citoyennes.

S’engager pour une ville embellie, dynamique et pour des quartiers où il fait bon vivre, c’est redonner des moyens publics d’expression à tous les habitants.

Voir aussi :

Laisser un commentaire