Cafés citoyens : des temps de dialogue avec les habitants sur de nombreuses thématiques 🗓 🗺
Partager

Les Cafés citoyens du Rassemblement

Pourquoi les cafés citoyens : Nous voulons rendre la ville aux Grenoblois. Nous voulons leur rendre afin que la démocratie renaisse. Stop à la pseudo concertation ! Oui à au débat avec les citoyens ! Alors pourquoi attendre d’avoir gagné ces élections municipales ? Pourquoi attendre le printemps ? Avec vous, c’est tout de suite que nous désirons changer les pratiques politiques et rompre avec le passé des sortants. Nous vous proposons de vous réapproprier la parole citoyenne. C’est ça aussi « Grenoble une ville démocratique ».

 

Les thèmes dont nous avons discuté durant cette campagne de premier tour :

 

Mardi 4/02 : A Grenoble, des services publics au service du privé ?

A Grenoble, des services publics au service du privé ?La municipalité socialiste Destot-Safar a renforcé l’emprise du privé sur les Services Publics en nommant un directeur de GEG, salarié de l’actionnaire privé comme à la Compagnie de chauffage. Le Conseil d’Etat a jugé que les tarifs de GEG étaient illégaux jusqu’en 2010 de même que les tarifs du chauffage urbain de 1983 à 2011 ! Seule la mobilisation des usagers et les recours administratifs ont imposé une baisse des tarifs en novembre 2011 (environ 8 %)…Est-ce suffisant ? Face à l’austérité pratiquée à tous les niveaux, les Grenoblois peuvent-ils encore accepter de payer chers des services publics pour le seul profit des actionnaires ? Peut-on faire autrement ?
Réunion animée par V. Comparat

 

Mardi 11/02 : Transition énergétique à Grenoble : utopie ou solution face à la crise ?

Hausse des coûts de l’énergie, raréfaction des ressources, pollutions, climat et déchets nucléaires, n’avons-nous pas d’autre choix ? Des réponses existent ! Dans l’agglomération grenobloise comment développer les économies d’énergie (sobriété et efficacité énergétique) ? les énergies renouvelables ? Quelles réformes nécessaires dans les services publics locaux (distribution de l’électricité et du gaz, chauffage urbain intercommunal notamment) ?Réunion animée par Vincent Fristot, candidat et militant associatif de la transition énergétique
Réunion animée par V. Fristot

 

Lundi 17/02 : Des politiques éducatives au service des élèves ?

Au cœur des préoccupations des familles et des compétences de la Ville, les politiques éducatives, qu’elles soient scolaires ou de loisirs, soulèvent de nombreux débats à Grenoble : quels moyens ? quelle organisation des rythmes scolaires ? quel travail des associations d¹éducations populaires ? Quel fonctionnement pour que les différents acteurs éducatifs travaillent ensemble efficacement afin d’offrir la plus large offre éducative de qualité aux enfants de Grenoble ?
Réunion animée par A. Denoyelle et E. Carroz

 

Mardi 18/02 : L’hôpital et la santé au péril de l’austérité ?

Quelles sont les conséquences de la loi Bachelot ? Les médecins sont-ils en passe de perdre leur indépendance ? Après les dernières déclarations du Président de la République et les 5 milliards d’économie prévue dans les hôpitaux, y a-t-il une stratégie nationale de santé ? Quelles conséquences à Grenoble ?…
Réunion animée par R. Briot

 

Jeudi 20/02 : Table ronde : Quelles politiques municipales pour l’accueil et les droits des étrangers et les demandeurs d’asile
Attention : début de la réunion à 18 h !

Introduction par Elisa Martin et Bernard Macret
Présentation des associations présentes, partage des éléments de diagnostic, puis débat avec la salle sur les changements à engager dans les politiques publiques locales.
Clôture de la table ronde à 20h par un pot de l’amitié.

 

Mercredi 26/02 (attention : changement de date !) : Sécurité, insécurité… arrêter la démagogie, préférer des solutions efficaces

Depuis le « discours de Grenoble » de 2010, Grenoble est connue en France pour de bien mauvaises raisons. Les questions de sécurité ne peuvent pas être éludées. Armement de policiers municipaux (fausse solution, vrai problème ?), vidéosurveillance (dite vidéoprotection bien qu’elle ne protège évidemment personne), classement en ZSP, offre insuffisante de travail d’intérêt général pour que cette peine alternative à la prison soit suffisamment développée, médiation, prévention, formation, éducation… Parlons sécurité et sentiment d’insécurité à Grenoble, sans angélisme mais aussi sans caricature.

Réunion animée par Maitre Claude Coutaz, avocat et Raphaël Grandfils, magistrat, délégué régional de Paris pour le syndicat de la magistrature.

 

Mardi 04/03 : La pollution à Grenoble et ses effets sur notre santé

Le sujet est vaste et essentiel, car les questions d’environnement en lien avec la santé portent à la fois sur :

  • la qualité de l’air extérieur, sujet très important sur Grenoble, mais aussi qualité de l’air intérieur, surtout avec la politique très forte que nous proposons sur la rénovation du parc de logements ;
  • nuisances sonores, première gêne perçue par nos concitoyens en ville ;
  • nuisances lumineuses, et notamment éclairage nocturne intrusif qui affecte le repos nocturne, sans parler des autres gênes à l’environnement et du gaspillage énergétique ;
  • ondes électro-magnétiques, sujet à mieux connaître, pour un débat transparent, et des solutions acceptables et prudentes ;
  • qualité des sols urbains au regard des espaces récréatifs et du développement que nous souhaitons des jardins partagés en ville ;
  • nano-particules : point également de vigilance et d’exigence sur l’approfondissement des connaissances sanitaires possibles.

Pour contribuer aux débats de fond à avoir sur ces questions, nous recevrons deux personnalités qui disposent d’une connaissance particulière :

  • Pr. Rémy Slama, INSERM, qui interviendra sur l’incidence sanitaire de la pollution de l’air
  • Jacqueline Collard, Présidente de santé-environnement Rhône-Alpes (SERA RA)

 

Mardi 11/03 : Précarité, ne pas se résigner : s’organiser et agir à nouveau !

Avec près de 20% des ménages qui vivent sous le seuil de pauvreté (alors que la moyenne nationale est de 13% !), Grenoble, ville d’innovation technologique, laisse s’accroître les inégalités entre les habitants. Où en sont les résistances ? Comment réconcilier progrès technique et progrès social  et mettre en place le bouclier social et écologique ? Quel refus de la précarité au niveau municipal ?
Réunion animée par Salima Djidel et Marc Soulhol

 

Mercredi 12 mars à 20 h 30 : Des communautés-territoires pour faire place au développement soutenable

Animé par Claude Jacquier Directeur de recherche honoraire, spécialiste de la politique de la ville et expert international.

Il nous introduira aux réflexions sur le recyclage des territoires et avancera le concept de communautés-territoires et le nouveau rôle réciproque des autorités locales et des associations. Comme le soulignent  les Cahiers de l’Espérance Associative qui ont été élaborés lors des Etats Généraux et Généreux des Associations, organisés il y a quelques mois à Grenoble, il y a là un enjeu essentiel pour le futur de notre ville et son agglomération.

 

Mardi 18/3 : la libération des données et des connaissances : une chance pour le territoire et la citoyenneté

à 18h dans les locaux de CoWorkIng Grenoble, 12 rue Servan à Grenoble

Le fameux écosystème grenoblois se retrouve sur ces questions : tissu associatif et citoyen particulièrement dynamique, centres de recherche de niveau mondial en informatique et autres disciplines, entreprises du secteur très implantées. A se demander pourquoi Grenoble n’est pas leader dans l’Opendata ? En tant que candidats aux responsabilités à la Ville et à la Métro, nous pensons que les collectivités locales ont un rôle à jouer, qu’il convient de renforcer, et de mettre en débat avec les acteurs. De nombreux axes de travail s’ouvrent en effet à nous :

  • gestion responsable du parc informatique Ville / Satellites / Métro
  • passage massif à l’utilisation des logiciels libres
  • libération des données publiques : choix des axes prioritaires pour lesquels libérer les données sources, voir quels partenariats seraient intéressants, réflexion sur les licences à utiliser pour garder une maîtrise publique de l’utilisation de la donnée publique
  • mise en réseau d’acteurs autour de l’OpenData : entrepreneurs locaux, associations, labos, autres collectivités ou institutions publiques…

 

Mardi 18/13 : Quel avenir pour la social-démocratie européenne ?

18h30 à 20h, à la Maison du rassemblement, 3bis rue Lafayette, à Grenoble

Réunion animée par Fabien Escalona

Fabien Escalona cartographie le « désarroi » de partis sociaux démocrates à travers l’Europe : chute de l’électorat, effritement du nombre d’adhérents, relation difficile avec la société civile… Il insiste sur les effets de la crise, mais aussi sur le « pacte » conclu entre ces partis et les exigences de Bruxelles. Et si, cernée entre d’un coté la montée en puissance d’une alternative progressiste et, de l’autre, une radicalisation du camp conservateur, la social-démocratie européenne vivait ses dernières heures ?

Planifié carte Participez
18h, CoWorkIng Grenoble, 12 rue Servan à Grenoble - et 18h30, 3 bis Rue Lafayette, Grenoble Carte

Laisser un commentaire