Réponse à Ensemble pour la Tour Perret de Grenoble
Partager

La jeune association « Ensemble pour la Tour Perret de Grenoble » a pour but de promouvoir la sauvegarde et la restauration de la tour Perret, de diffuser le plus largement possible l’histoire et l’intérêt patrimonial de cet édifice et de veiller et contribuer à sa mise en valeur. Elle a interpelé les listes candidates aux municipales. (Voir leur site). Voici notre réponse à leur courrier.

 

 

La liste « Grenoble, une ville pour tous » a pris une position très claire sur la rénovation de la Tour Perret en priorité, voir proposition n° 87, extraite de nos 120 engagements pour Grenoble :

87 Une ville embellie
Trop souvent quand nous nous déplaçons dans la ville, nous constatons que l’espace public est sale, mal entretenu, triste, voire laissé à l’abandon. Un effort conséquent dans tous les quartiers sera mené en matière de propreté urbaine, d’animation de l’espace public par l’implantation de mobiliers urbains, d’accroissement des espaces verts qui pourront être partagés avec les habitants. Nous travaillerons à un aménagement des berges de l’Isère qui permette aux Grenoblois de renouer avec la rivière. Une attention particulière sera portée à l’esthétique des nouvelles constructions. Pour développer le tourisme, nous revaloriserons le centre ancien et les musées, nous développerons les cheminements et signalétiques historiques. Nous ferons de la rénovation de la Tour Perret une priorité.

En effet ce monument de 1925 est une richesse patrimoniale importante pour la ville et son état dégradé est malheureusement très avancé, il faut donc agir vite. A ce sujet il est regrettable que rien n’ait été fait dans le mandat municipal qui s’achève.

La liste que j’anime considère que la défense de ce patrimoine passe aussi par une défense claire du Parc Paul Mistral et donc qu’il n’est pas envisageable de vouloir y installer des cirques ou la foire des Rameaux, nos propositions pour la rénovation de l’Esplanade, après remise à plat du projet actuel, permettant de préserver la zone d’animation.

Il faut que des crédits soient prévus, dès l’année 2014, pour qu’en urgence les interventions de purge et de sécurité soient réalisées rapidement, et ceci avant de lancer l’étude définitive pour la rénovation.

Rappelons qu’en février 2012 l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, B. Mouton, a déposé un rapport qui précise les coûts de la rénovation de la Tour (qu’il chiffre à 4 885 000 € H.T). Le coût des travaux de purge est estimé à seulement 7 000 € HT. Les travaux extérieurs (ceux qui confortent la structure) sont chiffrés à 3 090 000 € HT.

La ville cherchera activement des subventions mais n’attendra pas pour entamer la rénovation dès que possible.

Pour l’animation de la Tour rénovée, la ville lancera un concours d’idée avec les associations intéressées et les Grenoblois, mais il n’y a aucun doute que dès que la Tour sera accessible, ce sera un lieu visité par de nombreux Grenoblois et touristes.

Bien cordialement,
Eric Piolle
Tête de liste « Grenoble une vile pour tous »

Laisser un commentaire