La place Xavier Jouvin : un premier exemple de co-construction
Partager

Désertée depuis son réaménagement en 2013, l’avenir de la place Xavier Jouvin préoccupait encore récemment ses riverains et usagers. Saisis par voie de pétition, Antoine Back, élu de secteur 2, et Lucille Lheureux, adjointe aux Espaces publics et à la Nature en ville, leur ont soumis plusieurs propositions destinées à rendre de nouveau attrayant cet espace délaissé. Les habitants se sont exprimés lors d’une votation sur les différents scénarios proposés. Retour en vidéo avec Antoine Back sur ce qui constitue l’un des premiers exemples grenoblois de co-construction.

Une réflexion au sujet de “La place Xavier Jouvin : un premier exemple de co-construction

  1. Pas de commentaires sur la place Xavier Jouvin, mais sur la pub avant video.
    Ne faudrait-il pas penser maintenant à un système éliminant la pub imposée (et avec quelle agressivité!) chaque fois que l’on veut visionner une video sur internet. Est-on obligé de passer par Dailymotion?? C’est un véritable fléau sur internet, encore pire que les 4×3 à Decaux.
    Merci pour votre action.

    1. Bonjour,

      Vous avez raison de pointer l’envahissement de la pub sur internet. Mais autant il est « facile » de réguler sa présence en ville, territoire sur lequel nous pouvons réglementairement intervenir, autant nous n’avons pas la main sur internet…

      Il existe des outils que vous pouvez installer sur votre ordinateur pour empêcher les intrusions publicitaires, notamment adblock plus, qui marche avec Firefox notamment (ce qui au passage montre l’intérêt d’utiliser des logiciels libres…).

      Et de notre côté, nous sommes à la recherche d’une solution d’hébergement des vidéos plus « propre », mais ça ne court pas sur internet !

      Cordialement

      1. J’aurai envie de dire qu’il suffit d’avoir un informaticien sous la main pour administrer une machine qui vous ait propre, et à partir de là vous diffusez la vidéo que vous souhaitez en l’hébergeant chez vous.
        Bien sûr, vous vous coupez des plate-formes de partage de vidéos, mais faut savoir ce qu’on veut dans la vie.

Laisser un commentaire