66 M€ pour les écoles : passer de l’abandon à l’ambition !
Partager

Un plan historique pour les écoles à Grenoble

Afin d’anticiper au mieux l’évolution des effectifs et ainsi les situations qui pourraient poser problème dans les années à venir, la Ville a renforcé sa démarche de « Prospective scolaire » pour identifier les besoins, secteur par secteur, en prenant en compte l’évolution des naissances, les constructions de logements, les inscriptions en maternelles… puis pour construire plusieurs scénarios répondant à ces besoins.

Sous l’impulsion de Fabien Malbet, adjoint aux Ecoles et au Patrimoine scolaire, et d’Elisa Martin, adjointe aux Parcours éducatifs, ces besoins et ces scénarios ont été soumis à une consultation avec tous les acteurs concernés : parents d’élèves, enseignants, directeurs, habitants et membres des Unions de Quartiers… Une trentaine de réunions publiques ont été organisées au cours de l’année 2014-2015. Cette concertation a été essentielle car elle permet de prendre en compte l’intégration dans les quartiers.

A partir de ces diagnostics, un plan pluriannuel d’investissement ambitieux a été établi et sera présenté au conseil municipal de septembre 2015 à travers une délibération cadre.

Ce « Plan écoles » de près de 66 M€ se décline en trois priorités :

  • construire ou agrandir six nouvelles écoles dans différents quartiers de la ville (45 M€) ;
  • mettre à niveau les écoles existantes par des travaux d’entretien réguliers (12 M€) ;
  • entretenir et améliorer les restaurants scolaires (8M€).

 

Microsoft Word - dossier de presse plan école - finalisé.docx

Déjà 3,3M€ engagés pour la rentrée 2015

Durant l’année 2014-2015, une grande consultation avec tous les acteurs concernés a permis d’identifier les besoins en classe de chaque secteur. Par ailleurs, un bilan des besoins urgents de travaux de chaque groupe scolaire a aussi été dressé.

Suite à ce constat, des moyens financiers et humains ont été mobilisés, notamment durant l’été 2015 permettant aux petit(e)s grenoblois(e)s de trouver, en cette rentrée 2015, des écoles en meilleur état :

  • 1,8 M€ ont été engagés pour l’entretien du patrimoine scolaire, selon trois priorités : la sécurité, l’étanchéité, et l’isolation thermique ;
  • par ailleurs, 1,5 M€ est dédié à l’agrandissement de bâtiments ou à la création de classes.

La Ville de Grenoble traduit ainsi par des actes concrets et multiples son engagement fort en direction des petit(e)s Grenoblois(e)s. Objectif : rompre avec le manque d’anticipation et d’investissement de la municipalité envers son patrimoine scolaire et accueillir les élèves dans des écoles qui petit à petit deviendront dignes de ce nom.

Maternelles : poursuite de la création des postes d’ATSEM

Malgré la baisse des dotations de l’Etat, la municipalité a décidé de maintenir un niveau élevé de couverture des ATSEM par classe.

Après la création de 19 postes en 2013 et 12 postes en 2014, le recrutement de 4 ATSEM à temps plein et de 7 ATSEM à temps non complet (68 %) à la rentrée 2015 garantira une couverture de 100 % en petite et moyenne sections et de 64 % en grande section (pour une couverture totale de 91 %).

L’objectif d’un ATSEM par classe est toujours d’actualité, les recrutements se poursuivent, mais la Ville doit s’adapter progressivement aux nombreuses ouvertures de classes chaque année.

Un ATSEM sera recruté pour chaque ouverture de classe.

Périscolaire : la Ville poursuit son engagement

En matière de périscolaire, la Ville de Grenoble consolide dans un premier temps le système mis en place pour 3 ans (Projet Educatif de Territoire). Les retours positifs sur les animateurs référents en élémentaire par les parents et les enseignants ont démontré l’importance de leur rôle dans le dispositif périscolaire. Leur action sera donc étendue à la maternelle, où ils seront secondés par un animateur relais. Les 38 animateurs référents titulaires ou en voie de titularisation deviendront ainsi la clé de voûte de la coordination périscolaire que ce soit en élémentaire ou en maternelle avec un animateur relais en maternelle.

Après une période bilan et de concertation riche, marquée notamment par les Rencontres de l’Education le 10 juin dernier, une évolution du dispositif sera proposée à la concertation à l’automne en vue de la rentrée 2016.

En outre, les familles peuvent désormais inscrire leurs enfants aux activités périscolaires sur le site internet de la Ville (grenoble.fr) sur leur espace « kiosque ».

Laisser un commentaire