Face aux mensonges des oppositions, le discours de vérité d’Eric Piolle
Partager

2 réflexions au sujet de “Face aux mensonges des oppositions, le discours de vérité d’Eric Piolle

    1. Libre à vous de continuer à nier la réalité des chiffres. Le président du groupe socialiste (adjoint aux Finances de la précédente majorité) s’appuie sur de fausses données pour contester la baisse brutale des dotations en annonçant un budget à 1 milliard d’euros pour Grenoble (alors que celui-ci s’élève à 341 millions d’euros pour 2015).
      Un autre membre de votre groupe nie quant à lui la baisse de 20 millions des dotations. Pour rappel, la baisse a été de 2M entre 2013 et 2014, aggravée de 6M entre 2014 et 2015, puis encore de 6M entre 2015 et 2016. Elle continuera avec de nouveau -6M entre 2016 et 2017. Comment nier cette écart, sinon par des contre-vérités ? Les dotations de l’Etat à la ville de Grenoble passeront de 46M d’euros en 2013 à 26M d’euros en 2017 ? 46-26 = 20M d’euros d’écart entre le budget 2013 et le budget 2017. Vous faites comme si ces baisses ne se cumulaient pas d’année en année. Cette trajectoire budgétaire a été confirmée par le premier ministre (http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/27/manuel-valls-maires-economies-collectivites_n_6232144.html ). Partout en France les Maires de droite comme de gauche s’élève contre cette politique récessioniste qui fait chuter l’investissement des communes sur tout le territoire ( http://www.lagazettedescommunes.com/356372/linvestissement-des-collectivites-recule-de-73-en-2015/ ).

      Il est regrettable que votre groupe politique ne souhaite s’engager sereinement dans le débat citoyen que vous appelez de vos vœux en niant cette réalité et en taxant cette vérité des chiffres de « grossière manipulation politicienne » lors du débat d’orientation budgétaire.
      https://twitter.com/onoblecourt/status/667796848405585920

Laisser un commentaire