La Ville de Grenoble, le CCAS et l’AGECSA refondent leur partenariat
Partager

Suite à un travail engagé depuis l’automne entre la Ville de Grenoble, le CCAS et l’Association de Gestion des Centres de Santé (AGECSA), une nouvelle convention sera adoptée lors du conseil municipal du 11 juillet 2016.

L’AGECSA, acteur historique de l’accès aux soins, est un partenaire majeur de la Ville de Grenoble.  Le premier centre de santé grenoblois, situé à l’Arlequin, a été créé en 1973. L’objectif était de proposer à tous les habitants une offre de soin performante pour le tout nouveau quartier de la Villeneuve. Ce projet, initié par Hubert Dubedout et le mouvement mutualiste a été, dès son origine, adopté par les habitants du quartier. Se développe alors une offre inédite en France de centres de santé sur l’ensemble du territoire municipal, avec un accent mis sur les quartiers les plus touchés par les situations de précarité. Entre 1973 et 1982, ce sont ainsi 5 nouveaux centres de santé qui ont été créés assurant un maillage  de proximité.

Préserver et adapter les centres de santé à l’évolution des besoins sociaux est un objectif  important pour la ville de Grenoble. Le Plan Municipal de Santé (PMS), piloté par Mondane Jactat et adopté en janvier 2016, fait du développement d’une offre de santé de proximité un axe majeur, en particulier dans les quartiers prioritaires où l’AGECSA est l’un des seuls acteurs présents de façon permanente. L’AGECSA est par ailleurs identifié comme un partenaire essentiel pour la mise en œuvre de nombreuses mesures prévues par le PMS.

Des objectifs communs réaffirmés

Cette convention réaffirme les objectifs communs que se donnent la Ville de Grenoble, le CCAS et l’AGECSA :

  • la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé,
  • la prise en charge du patient dans sa globalité,
  • l’anticipation des besoins de santé et l’adaptation de l’offre de soins à leur évolution,
  • l’exercice collégial de la médecine,
  • la proximité avec la population des quartiers populaires.

Des liens refondés

Convention tripartite entre la ville, le CCAS et l’AGECSA

La Ville de Grenoble reconnait l’action positive de l’AGECSA en matière de réduction des inégalités de santé et soutient son projet d’établissement pour améliorer l’accès aux soins. Elle favorise l’action de l’association pour le développement de la prévention et participe à une meilleure connaissance de la santé des Grenoblois.

Une convention unique qui permet de faciliter les liens entre l’AGECSA, la ville et le CCAS

Par cette convention, la ville favorise et facilite la présence de l’AGECSA dans les quartiers prioritaires en mettant à leur disposition un interlocuteur unique chargé des questions d’implantations et de locaux. De plus, par les mises à disposition et les différentes prises en charge des locaux, ce sont plus de 117 000 € d’avantages en nature qui sont accordés chaque année à l’AGECSA.

Un patrimoine immobilier rénové

En parallèle, un travail de rénovation et de mise en conformité des locaux de l’AGECSA est engagé. Cent mille euros sont investis dès cette année pour la remise aux normes du centre de Santé de l’Arlequin. Le projet de déménagement du centre de santé du Vieux Temple, à proximité immédiate des actuels locaux, est bien engagé. Ce sont plus de 200 000 € de subvention supplémentaire qui sont prévus pour cela. Le nouveau centre de santé des Baladins, Géants, déjà voté en 2015, représente un investissement conséquent à hauteur de 1,4 M€. Il sera installé à la place de l’ancienne crèche des Poucets.

Un engagement réciproque pour 3 ans

La convention permet aussi à l’AGECSA d’avoir une visibilité financière sur 3 ans ; la dotation de la ville à l’association sur cette période, au titre du fonctionnement, s’élèvera à 2 008 000 € pour la période 2016-2018.

Une nouvelle gouvernance entre la Ville et l’AGESCSA

La Ville de Grenoble se félicite de la qualité du travail partenarial ayant permis la convention soumise au conseil municipal du 11 juillet. Cette confiance entre les élus de la Ville et du CCAS et l’équipe de l’AGECSA, qui ont pu compter sur la précieuse collaboration des agents, est la marque d’un respect mutuel et d’un grand professionnalisme dans l’intérêt des grenoblois.

La ville s’engage à respecter l’indépendance de l’AGECSA dans la conduite de ses tâches de gestion et d’administration. Un comité de suivi paritaire sera chargé de s’assurer de la mise en œuvre de cette convention, ainsi que des contrats de prestation et de l’enjeu des locaux, et fera des préconisations à l’issue de cette période de 3 ans.