Coopération Grenoble-Ouagadougou : la solidarité internationale au service du développement durable
Partager

Depuis 1999, Grenoble et Ouagadougou entretiennent des liens forts autour d’une coopération de territoire à territoire. Cette année, pour favoriser les échanges de savoirs et de connaissance, la Ville soutiendra l’envoi d’un jeune grenoblois à Ouagadougou, et l’accueil d’un jeune ouagalais à Grenoble.

En 2017 Grenoble apporte son soutien à la mobilité de la jeunesse dans le cadre de la coopération avec le Burkina Faso. En effet, la Ville accueillera cette année un jeune volontaire burkinabé en service civique. Il mènera des animations périscolaires et scolaires autour du thème de l’énergie – en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole, l’association pour la gestion durable de l’énergie (AGEDEN) et l’agence locale de  l’énergie et du climat (ALEC). Autre mission qui lui sera confiée : la sensibilisation aux modes de vie au Burkina Faso, dans les écoles des Genêts et du Verderet, en lien avec la Direction Education Jeunesse de la Ville.

La Ville soutiendra également l’envoi d’un jeune volontaire grenoblois au Lycée Professionnel Régional du Centre (LPRC) à Ouagadougou pour renforcer le programme de formation professionnelle et d’entrepreunariat des jeunes burkinabés dans le domaine des énergies renouvelables. Cette mission vise à améliorer la qualité de la formation des élèves du Lycée ouagalais partenaire et à renforcer l’insertion professionnelle de ces jeunes. Une visite d’étude du LPRC à Grenoble est également prévue afin de renforcer les relations avec les établissements professionnels isérois tels l’école des métiers de l’Energie Paul Louis Merlin, les Lycées Vaucanson, Neruda et Deschaux.

La Ville de Grenoble s’engage aux côtés du Programme National pour le Volontariat au Burkina Faso (PNVB) et de l’association France Volontaires pour mener à bien ce projet qui bénéficie du soutien du Ministère français des Affaires Etrangères.

Ce projet s’inscrit dans l’histoire de la coopération entre Grenoble et Ouagadougou, villes qui entretiennent depuis 1999 des liens forts. Les échanges entre les deux villes interviennent dans différents domaines comme la coopération institutionnelle (avec notamment le partenariat entre le Printemps du Livre et la Foire internationale de Ouagadougou) ; la santé (projet de prévention du diabète en partenariat avec les C.H.U) ; la culture, l’éducation au développement et le développement durable.

Depuis 2014 cette coopération intègre les objectifs du développement durable des Nations Unies (ODD) dans la définition des projets et des activités. La forte mobilisation d’une trentaine de structures partenaires (élus, services, associations, établissements publics, citoyens…) dans les deux villes témoigne de la vitalité d’une coopération de territoire à territoire au service du développement durable et de la solidarité internationale.