Grenoble, territoire éducatif d’innovation numérique : le projet EXPIRE – Expérimenter la Pensée Informatique pour la Réussite à l’Ecole
Partager

Les résultats de l’étude PISA 2015 montrent en France une baisse des performances des élèves notamment en mathématique. Elle souligne aussi le poids du déterminisme social sur la réussite éducative. Face à ce double défi, la Ville de Grenoble a décidé de prendre part à un projet pédagogique pilote mené par des laboratoires de recherche du campus universitaire Grenoblois en partenariat avec l’Éducation Nationale. Ce projet innovant dénommé EXPIRE pour « Expérimenter la Pensée Informatique pour la Réussite à l’Ecole » vise à la fois à développer l’enseignement de la pensée informatique à l’école primaire et à améliorer l’apprentissage des mathématiques à travers une alternative aux approches traditionnelles en prenant appui sur les écoles élémentaires grenobloises.

La « pensée informatique » (c’est-à-dire le fait de savoir se saisir d’un problème et de  le décomposer en différents niveaux pour trouver une solution) s’appuie naturellement sur des exercices pluridisciplinaires. L’enseignement de la « pensée informatique » à l’école peut donc être un moyen de répondre aux problèmes d’apprentissage des mathématiques et de développer des compétences générales et transversales. Il permet également de mettre les élèves en situation de production (construction d’algorithmes et de programmes) et non simplement de consommation et reproduction. L’enfant se trouve ainsi acteur de son développement. En prévoyant d’évaluer les effets de la pratique informatique sur la réussite éducative, cette démarche ouvre de nouvelles perspectives pédagogiques et scientifiques, d’autant que l’enseignement de la pensée informatique à l’école est en France peu voire pas pratiqué.

Grenoble est reconnue internationalement pour sa vitalité scientifique. La Ville, qui souhaite tirer le meilleur parti de cette richesse, appuie donc des initiatives pédagogiques de soutien aux sciences dans l’enseignement primaire et secondaire. Elle a ainsi aidé à la création de la « Maison pour la Sciences Dauphiné Alpes » et à la concrétisation d’un centre pilote « La Main à la Pâte ». Le projet EXPIRE s’inscrit dans cette démarche générale de soutien aux pédagogies actives et aux sciences à l’école. Conçu avec un réseau de partenaires spécialisés, EXPIRE a été sélectionné parmi les 22 projets lauréats au niveau national de l’appel à projets « Territoires éducatifs d’innovation numérique » (e-FRAN) et recevra un financement de 614 000 euros, dont 147000 euros pour les activités menées par la Ville de Grenoble.

Le projet EXPIRE associe des partenaires prestigieux et spécialisés dans une démarche intégrée. Le Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) et le Laboratoire des Sciences de l’Éducation de Grenoble (LSE) vont élaborer des ressources pédagogiques et surtout évaluer les effets de la pratique informatique sur les apprentissages des élèves. La Ville de Grenoble déploiera le programme dans toutes les écoles élémentaires à partir de la rentrée 2017 en temps scolaire mais aussi pendant le temps périscolaire où les enfants pourront pratiquer librement l’informatique créative (réalisation de jeux, de séquences animées,…). De son côté, le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Grenoble « La Casemate » (CCSTI) développera des activités parascolaires en lien avec le projet. Un plan de formation continue destiné aux enseignants sera mis en place par le Rectorat d’Académie de Grenoble ainsi que des activités de formation initiale par l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE).

En contribuant à ce programme, la Ville entend participer activement aux initiatives éducatives innovantes qui permettent de mieux comprendre les enjeux pédagogiques et sociaux de notre temps et de trouver ainsi des pistes pour l’avenir.