Energies renouvelables : du photovoltaïque sur les écoles grenobloises
Partager

Pour accentuer la part d’énergies renouvelables dans les consommations énergétiques du territoire, la Ville de Grenoble en partenariat avec Energ’Y Citoyennes s’engage à équiper les toits de 4 écoles de capteurs photovoltaïques.

Des bâtiments municipaux déjà alimentés à 58% avec des énergies renouvelables

Grenoble s’est engagée en 2016 dans le Plan Air Energie Climat. L’un de ses objectifs est de couvrir d’ici à 2020, 20% des consommations énergétiques du territoire métropolitain par des énergies renouvelables produites localement. La Ville participe déjà grandement à la valorisation d’énergies renouvelables via le réseau de chauffage urbain (utilisé pour le chauffage de la majorité des bâtiments municipaux) et par l’achat d’électricité verte (pour tous ses contrats électriques supérieurs à 36 kVA). Grâce à ces deux moyens de valorisation «indirecte», on peut estimer, pour l’année 2016, que près de 58% des consommations d’énergie des bâtiments municipaux sont issues de sources renouvelables.

Un partenariat avec Energ’Y Citoyennes pour la production locale d’énergies renouvelables

Pour participer au développement local d’installations d’énergies renouvelables, la Ville de Grenoble a déjà décidé de prendre part au capital de la SAS « Energ’Y citoyennes » à hauteur de 10 000 € (100 actions). Cette société vise l’installation, dans les 3 ans, d’environ 1MWc de capteurs photovoltaïques dans le territoire de la métropole grenobloise pour une production estimée à 1 GWh/an, soit la consommation d’environ 400 foyers. Pour atteindre cet objectif, la société « Energ’Y Citoyennes » propose à toute personne physique et morale qui le souhaiterait de contribuer directement à la transition énergétique par la participation à l’investissement ou la mise à disposition de supports des installations de production (toitures, terrains,…).

4 écoles retenues pour l’implantation de capteurs photovoltaïques = 36 000 kWh/an

La ville de Grenoble souhaite aujourd’hui poursuivre son encouragement à la production locale d’énergies renouvelables en mettant à disposition des toitures de bâtiments communaux pour l’implantation de capteurs photovoltaïques. Pour ce faire, les services  ont effectué un inventaire des sites les plus favorables et un bureau d’études missionné par la société « Energ’Y Citoyennes » a réalisé des études de faisabilité technico-économiques. A l’issue de cette première phase, 4 toitures ont été identifiées comme les plus favorables à ce type d’installations et sélectionnées pour la mise en place prochaine de capteurs photovoltaïques. Il s’agit des écoles Georges CLEMENCEAU, MENON Jean RACINE et MALHERBE.

L’ensemble de ces installations permettra la production d’environ 36 000 kWh d’électricité renouvelable, soit l’équivalent des consommations annuelles d’électricité de l’ensemble du groupe scolaire MALHERBE ou de l’école élémentaire MENON par exemple. Les travaux d’installation par la société « Energ’Y Citoyennes » sont prévus au cours des vacances scolaires de l’été 2017.