Résidences d’auteur·e·s, musiques actuelles et libération des données culturelles : la ville développe son soutien aux acteur·rice·s culturel·le·s.
Partager

La Ville de Grenoble s’engage pour la vie culturelle sous toutes ses formes : soutien aux artistes et à la création, accompagnement des parcours culturels et d’émancipation des personnes, aménagement d’espaces de rencontre entre artistes et publics, valorisation du patrimoine comme bien commun. En 2017, une délibération cadre posait les grands principes de la Ville en matière d’accompagnement de la vie culturelle grenobloise. Depuis, de nouveaux dispositifs ont été mis en place (bourse et passerelle du conservatoire, soutien aux projets d’accompagnement dans les musiques actuelles, ateliers d’artistes plasticien·ne·s, évolution du projet du théâtre municipal…).

Le Conseil municipal du mois de mai est une nouvelle étape dans l’engagement de la Ville de Grenoble pour la vitalité de la scène artistique grenobloise :

  • un lieu de résidence pour les auteur·e·s et illustrateur·rice·s, porté par la bibliothèque municipale, est ouvert ;
  • un nouveau projet musical pour la Clé de Sol est adopté suite à appel à projets ;
  • les données culturelles s’ouvrent au travers de licences Etalab et Creative Commons, pour permettre à chacun d’accéder à la richesse des patrimoines culturels de la ville.

Une nouvelle résidence d’auteur.e s’ouvre en 2018

Grenoble accueille régulièrement des auteur·e·s en résidence, notamment dans le cadre de l’opération Un bébé, un livre, portée par la bibliothèque municipale, qui associe création d’un ouvrage et rencontres et ateliers avec les petit·e·s Grenoblois·e·s. En aménageant l’ancien appartement du directeur du théâtre municipal, la Ville s’engage pour une présence permanente des auteur·e·s et illustrateur·rice·s dans la cité. La bibliothèque municipale pourra ainsi renforcer l’accueil d’auteur·e·s en résidence avec l’appui du Centre national du Livre. Les acteur·rice·s culturel·le·s grenoblois·e·s pourront également bénéficier de ce nouvel outil de travail et d’accompagnement.

Un lieu pour les acteur·rice·s des musiques actuelles

Depuis plusieurs années, le secteur des musiques actuelles s’est profondément transformé à Grenoble. La Ville a lancé en 2016 une démarche de concertation avec les très nombreux·ses acteur·rice·s du secteur, pour accompagner au mieux la vitalité de la scène musicale grenobloise. Un appel à partenaire a été lancé en 2017 pour la gestion de la Clé de Sol, située Parc Hoche. Cet équipement dispose de studios de répétition, d’espaces d’accueil et de locaux administratifs. 5 projets ont été auditionnés par un comité d’avis composé d’élu·e·s de la Ville, de personnalités qualifiées du domaine musical et d’usager·e·s. Le comité a retenu la proposition de l’association Mixlab, qui pourra ainsi renforcer son activité d’accompagnement des acteur·e·s et artistes de musiques actuelles, et ainsi compléter sa démarche de labellisation Scènes de Musiques actuelles (SMAC). Mixlab accueillera au sein de la Clé de Sol l’association Hadra, porteuse d’un collectif des acteur·e·s grenoblois·e·s de musiques électroniques rassemblant une douzaine d’associations. La Clé de Sol devient ainsi une pépinière de projets musicaux, misant sur la solidarité et la coopération.

Ouverture des données culturelles

Le patrimoine culturel conservé par la Ville appartient à tou·te·s : l’ouverture des données culturelles au moyen des licences Etalab et Creative Commons est un pas de plus dans l’engagement de Grenoble pour les communs. Cette ouverture des données concerne les œuvres et créations dont les droits sont détenus par la Ville. Elle ne s’applique pas aux œuvres soumises au droit d’auteur·e, source de rémunération pour les artistes.