Rapport développement durable 2019 : l’action de la ville récompensée !
Partager

Cette année a été marquée encore une fois par l’évolution rapide du changement climatique, avec ses conséquences qui se font particulièrement ressentir dans notre territoire alpin : fontes des glaciers, vagues de chaleur, sécheresses, perte de la biodiversité… Mais c’est également l’année qui a vu naître une mobilisation citoyenne sans précédent sur ces sujets et qui se poursuit encore aujourd’hui, avec les marches climat et des actions de désobéissance civile pour demander plus de justice environnementale et sociale. La municipalité, par son action, en activant tous ses leviers, répond à ces enjeux qui deviennent chaque jour plus prégnants pour les habitant-es ; elle a été récompensée de ses efforts par l’obtention du label Citergie Gold, plus haute distinction pour les collectivités dans le domaine de l’air et du climat.

Le rapport « développement durable »

La ville de Grenoble édite un rapport annuel sur la situation en matière de développement durable. Obligatoire, il est l’occasion de faire un état des politiques publiques et des actions de la collectivité. Il met en lumière les projets phares poursuivis par la Ville et le CCAS dans quatre grands domaines : « habiter la ville », « vivre ensemble », « approvisionner et nourrir la ville » et « impulser la transformation de la ville ». Ces quatre axes d’intervention stratégiques permettent de présenter les mesures engagées de manière transversale pour atténuer mais aussi s’adapter aux conséquences du changement climatique. Ils traduisent l’engagement de notre collectivité dans une démarche de transition du territoire pour contribuer à l’émergence d’une ville résiliente, conviviale, innovante et solidaire.

S ‘adapter au changement climatique pour habiter la ville

Grenoble développe des stratégies d’adaptation, notamment avec la végétalisation, la déminéralisation et la présence d’eau dans l’espace public. Pour ce faire, sont privilégiés les projets urbains sobres et respectueux de l’environnement, la promotion de la sobriété énergétique, la conservation et la restauration du patrimoine comme la protection de la biodiversité faunistique et floristique, ou encore la promotion des mobilités douces.

En 2019, ce sont ainsi plus de 600 arbres qui ont été plantés. L’accès à l’Isère a été rendu avec le projet un Pas vers l’eau. Le projet Autonomous Building Citizen (ABC), habitat collectif autonome expérimental, est sorti de terre sur la presqu’île, et la rénovation de la Villeneuve a démarré, pour en faire le premier écoquartier populaire du pays.

Vivre ensemble dans la ville d’aujourd’hui

Le développement durable n’a pas seulement trait aux questions environnementales, comme la transition n’est pas qu’une transition énergétique : le RDD de la ville de Grenoble contribue à rendre visible des actions qui, au quotidien, rendent concret un « demain » qui reste à inventer. Il s’agit d’anticiper et de provoquer une rupture dans l’organisation de la société, de façon démocratique, pacifique et positive. La ville en transition, c’est la ville qui se réinvente et qui s’adapte aux changements à venir, qu’ils soient climatiques, culturels, politiques, générationnels.

L’édition 2019 du Budget participatif a battu son record de participation pour sa 5ème édition. De nombreux chantiers ouverts au public (COP) ont permis aux citoyen -nes de devenir acteur-trices à part entière de leur quartier en aménageant leur quartier avec les agent-es de la ville, comme lors de la peinture de la fresque au sol du Village Olympique. C’est aussi la gratuité des bibliothèques depuis le 1er juillet de cette année.

Nourrir la ville

En lien avec son territoire, la municipalité œuvre pour favoriser une restauration collective bio et locale. Elle travaille également à faire émerger le droit à l’alimentation par sa politique solidaire. Mais c’est surtout par le soutien aux initiatives locales en matières d’agriculture urbaine, comme l’installation d’une ferme urbaine, ou simplement en redonnant aux Grenoblois-es la possibilité de se réapproprier l’espace public pour jardiner que commence la conquête de l’autonomie alimentaire.

En 2019, la collectivité a mis à disposition de deux porteurs de projet, 1,4ha du domaine du centre horticole et 100m² de serre pour permettre la création d’une ferme urbaine en maraichage bio. La création d’un box fermier au Marché d’Intérêt National permet également de diversifier les sources d’approvisionnement en produits bio et locaux des professionnel-les du territoire.

Transformer la ville

La labellisation Citergie Gold est la récompense de la volonté de la ville et de la municipalité d’aller plus loin dans la transition. La mise en œuvre du plan air énergie climat, mis à jour cette année, permet à la ville de s’engager résolument dans la lutte contre le changement climatique. Cette transition est également engagée avec le patrimoine municipal, car la municipalité se doit elle aussi d’être exemplaire. La municipalité agit dans tous les domaines, seule ou en partenariat : avec la Métropole, le SMTC, les bailleurs sociaux, les associations, pour enclencher la transition vers la ville durable et résiliente de demain : transition des mobilités, réduction des déchets, protection contre les pollutions…

La mise à jour du Plan Air Energie Climat Territorial cette année a mobilisé les citoyen-nes, associations et collectivités de la Métropole alors que les marches climat venaient exiger des institutions et autres acteur-trices locaux qu’ils s’engagent toujours plus pour lutter contre le réchauffement climatique. Et depuis le printemps 2019, la mise en place de la collecte des déchets alimentaire sur le territoire métropolitain a commencé dans le centre-ville de la ville de Grenoble.

Pour consulter le rapport : http://unevillepourtous.fr/wp-content/blogs.dir/839/files/2019/11/Rapport-développement-durable-2019.pdf