Lors du Conseil municipal du 25 septembre 2017, les élus du Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes interpelleront le Gouvernement pour demander le dégel des contrats aidés.

Après 5 ans de présidence Hollande, l’élection d’Emmanuel Macron et la désignation de son Gouvernement marquent comme une rupture dans la continuité. La mise en application du programme porté par le Président Macron risque fortement de fragiliser encore plus les collectivités. Entre la poursuite annoncée de la baisse des dotations (engagée par Manuel Valls au lendemain des municipales de 2014) et de nouvelles charges financières à prévoir, notre majorité sera vigilante et mobilisée pour préserver la pérennité et la qualité des services publics locaux et assurer le rôle moteur et novateur des collectivités en termes de développement solidaire et écologique des territoires.

Après Barcelone, Grenoble accueille la 2ème Rencontre « Les autorités locales et la nouvelle génération de traités de libre échange » les 17 et 18 février 2017.

Le Dauphiné Libéré (28/01/2016) est revenu sur les premières avancées du Plan Lumière dans un article/interview avec Alan Confesson, conseiller municipal et président de la Régie Lumière. Pour rappel, le Plan Lumière vise la réduction de 50% de la consommation énergétique de la Ville sur l’éclairage public et de 80% de sa pollution lumineuse. C’était l’engagement 40 du Rassemblement lors de la campagne municipale.

L’année 2015 a vu la mise en œuvre de chantiers fondamentaux pour l’amélioration du cadre de vie des Grenobloises et des Grenoblois. Ces chantiers seront poursuivis et développés en 2016, avec l’ambition de faire de Grenoble une ville plus apaisée, plus conviviale, plus saine, dans laquelle il fait bon habiter.

Conseil municipal du 20 juillet 2015 – Les élus du Front National ont a plusieurs reprises tenus des propos choquants sur l’immigration, la pauvreté, les étrangers et demandeurs d’asile. Alan Confesson leur répond au nom du groupe RCGE lors du débat sur l’Analyse des Besoins Sociaux du CCAS.

Face à la crise qui frappe nos concitoyens, et alors qu’une nouvelle fois l’Etat se désengage, Grenoble augmente de son côté sa participation de +10% sur le contrat de ville pour les quartiers prioritaires. Nous mettons ainsi en œuvre notre bouclier social.

Face aux tirs croisés de l’UMP et du FN, Alan Confesson défend la place des résidents étrangers au sein des Conseils citoyens indépendants lors du conseil municipal du 23 mars 2015.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.