Dans le cadre du Budget participatif 2016, plus de 100 projets ont été proposés par les Grenoblois. Après une séance de travail au mois de juin, les porteurs de projets et les citoyens en ont retenu une trentaine. Après l’instruction par les services municipaux durant l’été, 26 projets sont proposés aux choix des Grenoblois.

Le projet « Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole » a été engagé par la Métropole par délibération du 29 janvier 2016. Cette démarche affirme des ambitions nouvelles pour le centre de l’agglomération, dans la continuité du projet « Cœur de Ville, Cœur d’agglo » lancé en 2008. Elle entre aujourd’hui dans sa phase de concertation.

Par délibération du 30 juin 2014, le conseil municipal de Grenoble a supprimé la ZAC Esplanade pour définir un nouveau projet urbain concerté avec l’ensemble des acteurs. Après un travail approfondi avec les habitants et différents acteurs les modalités de la concertation seront fixées lors du conseil municipal du 11 juillet 2016.

Voté lors du conseil métropolitain du 29 janvier 2016, le projet Coeurs de Ville / Coeurs de Métropole passera ce lundi 18 avril en conseil municipal pour définir les objectifs et les modalités de la concertation préalable. L’occasion de débattre de ce projet visant à ouvrir le cœur de la ville centre et d’étendre celui de la Métropole.

Dès le printemps, en application du Code de la Route, les stationnements « très gênant » seront réprimés par une amende de 135 €. D’ici là, une campagne de quelques semaines visant à sensibiliser aux bons usages de l’espace public s’adressera autant aux automobilistes mal stationnés qu’aux cyclistes perturbant la circulation des piétons sur les trottoirs ou encore les usagers ne respectant pas l’arrêté municipal relatif à la collecte des déchets.

Afin de répondre au mieux aux besoins des Grenoblois, Eric Piolle, Maire de Grenoble, a apporté les ajustements suivants à l’exécutif municipal. A noter que ces évolutions se feront à enveloppe budgétaire constante pour les indemnités des élus, toujours en baisse de 25% par rapport au précédent mandat.

La municipalité continue son action en faveur de la ville citoyenne. Après la création des Conseils citoyens indépendants et du Budget participatif, Grenoble innovera de nouveau en 2016 avec la mise en place du droit d’interpellation citoyenne.

Grenoble innove ! Pour occuper l’espace public mieux et autrement, un mobilier urbain d’un nouveau genre et destiné à repenser la place de l’enfant en ville a été installé au croisement des rues Barnave et Lafayette. Ce banc familial prototype a été conçu et réalisé par des étudiants en architecture de Grenoble. Une collaboration qui a vocation à se répéter pour aménager la ville autrement.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.

Sur la rive droite de l’Isère, la place Xavier Jouvin vient d’être le premier témoin du renouveau démocratique grenoblois. La co-construction est en marche !