Lors du conseil municipal du 18 décembre, les élu·e·s du Rassemblement et le groupe RGP ont interpellé le Gouvernement pour le respect des principes de l’inconditionnalité de l’accueil et de la continuité de la prise en charge de toute personne en situation de détresse, pour l’ouverture de places d’hébergement d’urgence supplémentaires qui font défaut localement et nationalement et pour le renforcement du dispositif national d’accueil. Retrouvez ici la présentation de ce voeu par Claude Coutaz, conseiller municipal.

Voeu co-porté par les groupes RCGE et RGP lors du conseil municipal du 18 décembre 2017 demandant au Gouvernement de respecter les principes de l’inconditionnalité de l’accueil et de la continuité de la prise en charge de toute personne en situation de détresse, d’ouvrir les places d’hébergement d’urgence supplémentaires qui font défaut localement et nationalement et de renforcer son dispositif national d’accueil et de ne pas imposer aux personnes en charge du travail social dans ces lieux d’accueil de collaborer à la police des étrangers.

Les étrangers ont des droits qu’ils ignorent souvent et qu’il est important d’expliquer. C’est tout le sens du guide des droits des citoyens étrangers publié par la Ville de Grenoble en partenariat avec le CoFraCir, le CCREG et l’ODTI. Un geste politique fort dans une période où les politiques de non-accueil sont de plus en plus contestées à travers l’Europe.

La Ville de Grenoble a annoncé aujourd’hui son intention de participer au réseau des villes solidaires pour l’accueil des réfugiés. Claude Coutaz, conseiller municipal, nous explique cette démarche de solidarité et revient sur les carences du Gouvernement français en matière de respect des textes internationaux.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.