A l’occasion du Conseil municipal du lundi 10 juillet, Eric Piolle est revenu sur les suites données à l’interpellation citoyenne portant sur l’accès à la lecture publique en proximité.

Le Conseil municipal du 10 juillet 2017 a été l’occasion de revenir sur les suites données à l’interpellation citoyenne relative à l’accès à la lecture publique en proximité. Eric Piolle a notamment annoncé que le projet construit avec les pétitionnaires sera mis en oeuvre.

Le Conseil municipal du 22 mai a été l’occasion d’un débat constructif autour de l’avenir de la lecture publique à Grenoble avec le collectif Touchez pas à nos bibliothèques, porteur d’une pétition qui a recueilli près de 4 000 signatures dans le cadre du dispositif municipal d’interpellation citoyenne. Depuis plusieurs semaines, la Ville et les représentants du collectif sont engagés dans une discussion approfondie afin d’identifier les réponses nouvelles aux besoins des usagers et habitants, en cohérence avec les orientations communales en matière de lecture publique. (Communiqué de presse)

Malgré un contexte budgétaire contraint, la Ville de Grenoble se mobilise pour abaisser les barrières qui se dressent trop souvent devant les jeunes Grenobloises et Grenoblois dans leur découverte et leur apprentissage de la pratique artistique. Ainsi, les nouveaux tarifs, la création d’une bourse d’étude et d’un dispositif d’accompagnement personnalisé « Passerelle » permettront un accès plus équitable au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Grenoble.

Depuis avril 2014 les élus du Rassemblement agissent à la Ville et à la Métropole pour faire de Grenoble une ville pour tous : une ville où il fait bon vivre, respectueuse de son environnement, solidaire avec ceux qui affrontent les difficultés du quotidien. Cela se traduit par une série de réalisations et de changements déjà opérationnels que nous listons dans un mini-journal dont voici le troisième numéro, axé sur nos politiques en faveur des cultures.

Une délibération cadre sur la politique culturelle de la Ville de Grenoble sera présentée lors du conseil municipal du 6 février 2017. Cette délibération comprend notamment les modalités d’accompagnement des opérateurs culturels et de nouveaux dispositifs de soutien à la création, sous la forme d’un document qui sera remis aux acteurs culturels.

Le réseau de lecture publique grenoblois se distingue à l’échelle nationale par sa densité : de nombreux agents très qualifiés, une appropriation très importante par les habitants, des fonds d’une grande richesse, une politique d’acquisitions dynamique, de nombreux équipements de proximité, un projet numérique de référence, des événements et rencontres repérés et prisés.

Communiqué de presse de la Ville de Grenoble – 2 décembre 2016

De longue date, la lecture publique est un des piliers de la politique culturelle de la Ville de Grenoble. Les Grenoblois-e-s peuvent être fier-e-s de la qualité et du dynamisme de leur réseau de bibliothèques, de l’engagement et du professionnalisme des agents du service public qui le font vivre au quotidien. Comme eux, notre attachement est total pour faire vivre cet outil essentiel, ces lieux de culture, d’émancipation et de partage que sont les bibliothèques municipales.

En conseil municipal du 23 mai 2016, Corinne Bernard revient sur l’implication maximale des élus du Rassemblement pour sauver le Ciel.

Rendre les cultures accessibles à tous est l’une des priorités du mandat de Corinne Bernard, adjointe aux Cultures, et de l’ensemble de la majorité municipale. En conseil municipal du 23 mai, plusieurs délibérations iront en ce sens, complétant ainsi un arsenal déjà riche.

Pour rendre l’accès aux équipements culturels plus équitable, la Ville de Grenoble s’apprête à mettre en place une nouvelle grille tarifaire plus solidaire commune au Muséum, au Musée Stendhal et aux bibliothèques.

Corinne Bernard répond aux interpellations : « Notre équipe municipale confère un rôle central à la culture, aux cultures, dans la ville et son agglomération. Et les actes suivent. »

Communiqué de presse – La Ville de Grenoble réaffirme son attachement à la MC2, l’un des équipements culturels phare de notre ville, locomotive pour Grenoble, sa Métropole, l’Isère et bien au-delà !

Dans une lettre datée du 16 décembre 2015, Eric Piolle et Corinne Bernard répondent aux diverses interpellations concernant l’avenir du Tricycle

La Ville de Grenoble entend valoriser ses politiques qui visent à l’émancipation des individus, quelque soient leur âge, leur condition sociale, leurs projets, leur quartier. La politique éducative est un socle prioritaire, renforcée par ses actions en matière culturelle, sportive et mémorielle.

L’ouverture de la saison 2015-2016 du Théâtre Municipal est l’occasion de dévoiler les nouveaux objectifs de l’établissement : faire émerger de nouveaux acteurs pour attirer de nouveaux publics, avec toujours une haute exigence pour la qualité des spectacles proposés. Théâtre privé, jazz, musique classique, danse… La nouvelle saison mise sur la diversité et la baisse des tarifs pour rendre le Théâtre municipal davantage accessible à tous !

Lancée à l’été 2014, une démarche collective portant sur la mise en place d’objectifs, de priorités et de subventions est conduite par Corinne Bernard, adjointe aux Cultures. Désormais, chaque mois, un comité d’avis composé des élus de la majorité et des oppositions, des agents de la Ville de Grenoble et d’usagers grenoblois se réunit.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.

Gros clash et nouveau festival de street art : où va la culture à Grenoble ?

Après le succès rencontré par les 1ères Assises citoyennes, la Ville de Grenoble poursuit son chemin vers plus de concertation avec les habitants. Le 8 décembre prochain, ce sont les cultures qui seront au coeur des débats.