Lors de la votation citoyenne d’octobre 2016, la proposition portée par le C.L.U.Q. demandant à la Ville d’abroger la délibération relative à la tarification du stationnement n’a pas atteint le seuil prévu dans le cadre de ce dispositif. Cependant la majorité municipale partage la volonté de poursuivre l’échange autour de la politique de stationnement avec les acteurs concernés : nous souhaitons suivre ses effets et pouvoir l’ajuster si nécessaire, en tenant compte de la spécificité de chaque quartier.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.