Le conseil municipal du 10 avril 2017 présentera deux dispositifs destinés à simplifier les démarches pour les demandeurs de logements sociaux et à garantir une plus grande mixité sociale sur les territoires grenoblois et métropolitain : la location active et la Convention Intercommunale d’Attribution.

L’aménagement de la ZAC Flaubert avance. Lancé lors de la précédente mandature, le projet a été réorienté dès 2014 pour permettre de conduire une véritable concertation avec les habitants. Le conseil municipal du 6 mars 2017 présente le dispositif de participation citoyenne sur cette « zone d’aménagement concerté » de 90 hectares.

Grenoble, ville durable et solidaire, doit pouvoir offrir la possibilité à chaque Grenoblois de se loger dans de bonnes conditions, quels que soient son âge, son niveau de revenus, son origine ou son parcours résidentiel. C’est, à l’échelle de la métropole et de la ville, la direction prise par le Programme Local de l’Habitat (PLH) 2017-2022.

Lors du conseil municipal du 7 novembre 2016, les élus grenoblois débattrons des orientations générales du Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) de Grenoble-Alpes Métropole. Ces orientations sont déclinées en deux parties : « une métropole montagne forte de ses diversités » et « la qualité de vie, moteur de l’attractivité de la métropole ».

Le projet « Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole » a été engagé par la Métropole par délibération du 29 janvier 2016. Cette démarche affirme des ambitions nouvelles pour le centre de l’agglomération, dans la continuité du projet « Cœur de Ville, Cœur d’agglo » lancé en 2008. Sa phase de concertation entre aujourd’hui dans sa dernière ligne droite. Alors : PARTICIPEZ !

Avec la présentation du Plan Ecoles en septembre 2015, la majorité municipale a inscrit les écoles au cœur des priorités du mandat. Au-delà des constructions lancées pour faire face au manque d’anticipation de la municipalité précédente, ce programme veut également faire des bâtiments scolaires des lieux exemplaires en termes de santé publique et de transition énergétique. Trois délibérations présentées lors du conseil municipal du 11 juillet 2016 iront dans ce sens.

Par délibération du 30 juin 2014, le conseil municipal de Grenoble a supprimé la ZAC Esplanade pour définir un nouveau projet urbain concerté avec l’ensemble des acteurs. Après un travail approfondi avec les habitants et différents acteurs les modalités de la concertation seront fixées lors du conseil municipal du 11 juillet 2016.

Avec le plan d’action Air-Energie-Climat qui sera présenté lors du conseil municipal du 20 juin 2016, la Ville de Grenoble s’engage en niveau 3 du Plan Air-Energie-Climat métropolitain.

Le conseil municipal du 23 mai 2016 a adopté un nouveau PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) pour Grenoble. Retrouvez sa présentation par Vincent Fristot, Mondane Jactat et Maud Tavel.

Lors du conseil municipal du 23 mai 2016, les élus grenoblois débattront d’un nouveau PADD pour Grenoble. Un document important pour l’avenir de la ville puisqu’il fixe les grands objectifs en matière d’urbanisme, de logement, de déplacement ou encore de développement économique et social.

L’année 2015 a vu la mise en œuvre de chantiers fondamentaux pour l’amélioration du cadre de vie des Grenobloises et des Grenoblois. Ces chantiers seront poursuivis et développés en 2016, avec l’ambition de faire de Grenoble une ville plus apaisée, plus conviviale, plus saine, dans laquelle il fait bon habiter.

Le changement climatique, d’origine humaine, impose que les politiques publiques agissent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. C’est aussi l’occasion de développer des alternatives aux énergies fossiles, en vue de couvrir 100% des besoins énergétiques de demain par des énergies renouvelables. Un autre défi est celui de vivre dans un air sain, et il est urgent de réduire la pollution par les particules fines, notamment issues des véhicules diesel.

Comme chaque année, préalablement aux débats sur le projet de budget, le conseil municipal est saisi d’un rapport sur la situation en matière de développement durable. Ce dernier revient sur le fonctionnement de la collectivité, les politiques qu’elle mène sur son territoire et les orientations et programmes de nature à améliorer cette situation.

La délibération portant sur l’aide aux opérations agréées a été l’occasion pour la majorité de faire le point sur sa politique en matière de logement social à l’échelle de la Ville mais aussi de la Métropole

Depuis plusieurs années, la ville de Grenoble conduit une politique du logement volontariste par le biais, notamment, d’un soutien financier à la production de logement social. Le plan d’aide 2015 présenté lors du conseil municipal du 27 avril 2015 ira un peu plus loin en matière d’ambitions.

En 2009, le lancement de la ZAC Esplanade par l’ancienne équipe municipale avait provoqué une levée de bouclier massive des Grenoblois. Plus de 10 000 d’entre eux avaient alors signé la pétition du collectif Vivre Ensemble à Grenoble demandant le retrait de ce projet construit sans concertation. Depuis, le changement de majorité en mars 2014 et l’abandon du chantier (et de sa tour de 100 mètres) ont ouvert de nouvelles perspectives pour le quartier dans une démarche de co-construction innovante.

A travers son budget 2015, la nouvelle municipalité montre son ambition en matière de ville durable : bâtir une ville à taille humaine, avec des quartiers où il fait bon vivre, en sortant des projets démesurés pour se concentrer sur l’essentiel, c’est à dire construire une ville économe en ressources et en énergie, dans le souci de préserver nos biens communs, qu’il s’agisse de l’eau, de l’air, ou encore des espaces naturels ou non bâtis.

Lancée en 2008, l’opération Presqu’île devait être initialement financée à hauteur de 108,9 M€ par la Ville de Grenoble. Une étude financière ayant permis de dégager des marges de manœuvre, ce coût a été réduit de 23 M€.

Le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes vous convie à sa première cérémonie des voeux le 30 janvier prochain.

Après deux modifications en 2007 et 2012, le plan local d’urbanisme (PLU) de la Ville de Grenoble change une nouvelle fois de visage. Sa troisième modification votée lors du conseil municipal du 15 décembre 2014 permettra à la nouvelle majorité de respecter ses engagements de campagne en matière d’urbanisme.

Durant le conseil municipal du 17 novembre seront présentés les comptes rendus annuels à la collectivité (CRACL) concernant les opérations d’aménagement. Ces documents techniques fixeront le montant maximum des participations de la Ville de Grenoble dans plusieurs opérations publiques d’urbanisme. L’occasion pour le groupe du Rassemblement de rappeler ses objectifs forts en matière de logement social.