Ils et elles nous soutiennent !
Partager

 

Cliquez sur les noms pour voir le détail, cliquez à nouveau pour masquer le détail
pointOrangeFonce

Les [signaturecount id= »1″] signataires de l’appel pour « Une ville pour tous ! ».

Nous, citoyennes et citoyens de Grenoble, membres d’associations, de mouvements politiques, de syndicats ou de collectifs d’habitants, choisissons de nous rassembler, dans notre diversité, pour faire de Grenoble une ville pour tous !

pointOrangeClair

Eveline Banguid, présidente du Collectif des signataires de l’Appel aux Grenoblois : « le Rassemblement regroupe des professionnels d’origines diverses pour lesquels la politique est un engagement, et non pas un métier »

Née le 15/02/1959 à Ouesso au Congo Brazzaville, elle est arrivée à Grenoble en 1977 pour faire des études de médecine, et a suivi une formation en santé publique en plus de son doctorat. Elle a depuis exercé notamment au Planning Familial et dans les centres de santé AGECSA. Elle a rejoint le Réseau citoyen car il regroupe des professionnels d’origines diverses pour lesquels la politique est un engagement, et non pas un métier ; qui connaissent la vraie vie, le quotidien de tous les grenoblois et qui en même temps ont su défendre des dossiers importants pour la ville en accord avec leurs convictions, et en faisant participer les citoyens. De plus, la liste du Rassemblement « Grenoble une ville pour tous » est la seule liste dans laquelle la question de la santé est à son avis bien prise en compte.

eveline_banguid
pointRougeFonce

Fritz Kuhn, Maire de Stuttgart : »nous aurons en Europe parmi nous un nouveau maire d’une grande ville écologiste »

Eric Piolle a déjà créé la surprise avec le superbe résultat du premier tour. J’appelle de mes voeux la sensation politique que la semaine prochaine, nous aurons en Europe parmi nous un nouveau maire d’une grande ville écologiste.

Eric Piolle hat bereits für eine Überraschung mit dem tollen Ergebnis im ersten Wahlgang gesorgt. Ich wünsche mir, dass die politische Sensation folgt und wir in der nächsten Woche einen neuen grünen Oberbürgermeister in Europa begrüßen dürfen. Fritz Kuhn, Oberbürgermeister

FritzKuhn
pointRougeClair

Christiane Taubira, Garde des Sceaux,
Ministre de la Justice : « croire à nouveau que nous pouvons agir sur notre destin »

A Eric PIOLLE,

Les modifications portées à mon agenda n’ont pas suffi pour me permettre de vous rejoindre. Je vous exprime mon soutien dans ces derniers jours de campagne, pour porter l’espoir de celles et ceux qui veulent de toutes leurs forces revivifier la politique et croire à nouveau que nous pouvons agir sur notre destin.

Christiane TAUBIRA
Garde des Sceaux
Ministre de la Justice

Christiane Taubira Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeFonce

Bernard Gilman, premier adjoint de Dubedout aux affaires culturelles de 1965 à 1977, soutient Eric Piolle et la liste « Grenoble Une ville pour tous »

Bernard Gilman est celui qui a tant fait pour la culture à Grenoble : maison de la culture, conservatoire de musique, musée dauphinois, bibliothèques de quartiers, symposium de sculptures, centre dramatique national des Alpes, l’atelier cinéma, l’ensemble instrumental, le centre culturel scientifique et technique, les jeunes troupes de théâtre (théâtre Partisans, théâtre action), la ville en fête anticipant sur la fête de la musique, les ballets Blaska, la télédistribution…

Il retrouve avec notre liste le souffle de cette époque.

pointVertFonce

Jean Paul Jaud, réalisateur. Il a notamment réalisé Nos enfants nous accuseront (2008)

Jean-Paul Jaud rappelle les leviers dont dispose une municipalité pour proposer un meilleur avenir aux générations futures, notamment grâce aux cantines et à l’animation scolaire, en faveur de circuits d’alimentation bio et locaux.

Il croit en la liste Grenoble Une ville pour tous pour porter ces idées et offrir un meilleur avenir à tous et toutes.

Jean Paul Jaud Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertClair

Pep’s apporte son soutien à Eric Piolle

En concert à Grenoble le 7 mars 2014, le chanteur populaire Isérois Pep’s a tenu à rencontrer Eric Piolle pour lui apporter son soutien !

Pep’s Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeClair

Dominique Méda, sociologue, auteur de Mystique de la croissance, Qu’est-ce que la richesse ? et Le Travail. Une valeur en voie de disparition ? : « une grande partie de nos concitoyens aspirent à une offre politique renouvelée »

Cher Éric Piolle,

Merci d’avoir mis en évidence qu’une grande partie de nos concitoyens aspirent à une offre politique renouvelée et capable de prend à bras le corps, avec eux, et dans toute sa complexité, la double question écologique et sociale. C’est la seule voie de sortie de crise raisonnable et possible.

DominiqueMeda
pointRougeFonce

Aurélie Trouvé, ex co-présidente d’ATTAC France, docteur en sciences économiques : « Espérons que Grenoble soit bientôt un laboratoire d’une gauche renouvelée, une gauche écologique et sociale »

En ces temps de désespoir social et de refuge dans la droite dure, nous avons besoin d’une gauche renouvelée, une gauche écologique et sociale, qui repense les façons de faire de la politique, une gauche ouverte au monde associatif et syndical, aux alternatives concrètes et locales… Espérons que Grenoble en soit bientôt un laboratoire.

AurelieTrouve
pointRougeClair

Philippe Meirieu, chercheur et écrivain, spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie : « Avec « Grenoble Une ville pour tous », Grenoble peut être la ville qui montre la voie, une vile authentiquement éducatrice »

Philipe Meirieu était à Grenoble le 17 mars pour soutenir Eric Piolle et le Rassemblement « Grenoble Une ville pour tous »

Philippe Meirieu Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeFonce

Jean-Luc Mélenchon, Co-président du Parti de gauche : « Grenoble a toujours donné des signaux au pays, ce sera à nouveau le cas en 2014 »

Jean-Luc Mélenchon Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeClair

Michèle RIVASI, eurodéputée : « Comme Eric Piolle, je suis particulièrement attachée aux valeurs de solidarité, de démocratie, de lutte pour la transparence et la réappropriation des services publics pour tous. »

Je suis tout à fait admirative du travail mené par le rassemblement « Grenoble, une ville pour tous » : allier l’expérience d’élus sortants et la fraîcheur du renouveau, co-construire un programme complet et cohérent pour l’avenir de Grenoble, le tout en partageant les valeurs d’une gauche solidaire et proche du quotidien des habitants.

C’est pourquoi j’apporte tout mon soutien à la candidature ouverte et dynamique d’Eric Piolle, qui mène cette liste pour les élections municipales de Mars 2014 à Grenoble.

Comme Eric, je suis particulièrement attachée aux valeurs de solidarité, de démocratie, de lutte pour la transparence et la réappropriation des services publics pour tous.

Je suis sûre qu’Eric et toute son équipe sont ce dont Grenoble a besoin pour rendre la ville plus agréable à vivre, et l’engager durablement dans un renouveau écologique et social.

Eric est le maire de demain pour Grenoble ; celui qui, tout en étant compétent, motivé et innovant saura rassembler et mobiliser les habitants vers un avenir commun pour et au cœur de leur ville.

Avec tout mon soutien pour cette campagne !

Michèle Rivasi Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointRougeFonce

Corinne Morel-Darleux, Conseillère Régionale en Rhône Alpes,Secrétaire nationale à l’écosocialisme du PG : « redonner envie à la majorité d’aller voter en sachant que leur choix sera respecté et porté »

Pour ancrer la belle victoire du premier tour, qui a vu le coup de tonnerre tant attendu arriver : voir passer en tête une liste conduite par EELV et des organisations du Front de Gauche avec le PG, GA, les Alternatifs et des mouvements citoyens. Voir l’alternative à gauche se redessiner et sortir du bipartisme qui a tant fait de mal à la vie politique de notre pays. Réinventer la gauche, nous ne l’avons jamais caché, a été la raison d’être du PG depuis sa création, et la stratégie menée avec le Front de Gauche de passer devant le PS pour offrir aux électeurs un vrai choix, une vraie alternative et non une simple alternance. Pour redonner envie à la majorité d’aller voter en sachant que leur choix sera respecté et porté.

Corinne Morel-Darleux Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertFonce

Noël Mamère, eurodéputé : « Retrouver l’esprit de Grenoble qui lui avait été donné par Hubert Dubedout, une ville exemplaire, innovante, écologique »

Noël Mamère Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertClair

Pascal Durand , secrétaire national d’EELV jusqu’en 2013 et tête de liste européenne en Ile de France : « il faut que la liste « Grenoble, une ville pour tous » menée par Eric Piolle réussisse à Grenoble »

Il n’y aura pas de reconstruction possible si on reste sur le vieux modèle du vieux monde. Or le PS actuel porte ce vieux monde. C’est pour ça qu’il faut que la liste « Grenoble, une ville pour tous » menée par Eric Piolle réussisse à Grenoble. J’y crois, moi, continuez, ne lâchez rien !

Pascal Durand était à Grenoble le 28 février 2014 pour soutenir le Rassemblement

PascalDurand
pointRougeFonce

Martine Billard , co-présidente du Parti de Gauche : « Grenoble peut réinventer la gauche et devenir un exemple pour la France »

Il faut reconstruire l’espoir en France, l’espoir en la gauche. Grenoble peut réinventer la gauche et devenir un exemple pour la France. Maintenant il faut convaincre les électeurs déçus qu’il ne faut pas se réfugier dans l’abstention, qu’il y a une action plus constructive, comme celle de voter pour des listes alternatives. A Grenoble, il faut voter pour la liste « Grenoble, une ville pour tous » menée par Eric Piolle.

Martine Billard était à Grenoble le 28 février 2014 pour soutenir le Rassemblement

MartineBillard
pointRougeClair

Mohamed Mechmache, fondateur du collectif ACLEFEU : « permettre aux habitants d’être enfin des citoyens auteurs et acteurs des politiques relatives à leur ville et à leur quotidien. »

J’apporte tout mon soutien à la liste « Grenoble Une ville pour tous » conduite par Eric Piolle, qui permettra j’en suis certain aux habitants d’être enfin des citoyens auteurs et acteurs des politiques relatives à leur ville et à leur quotidien.

Mohamed Mechmache était à Grenoble le 28 février 2014 pour soutenir le Rassemblement

Il est l’auteur du rapport ministériel « La démocratie ne se fera plus sans nous« 

MohamedMechmache

pointOrangeFonce

Geneviève Azam, enseignante-chercheuse en économie, militante écologiste et altermondialiste : « Votre liste redonne son sens à l’idée de citoyenneté et a une portée qui dépasse votre cité »

Maître de conférences en économie et chercheuse à l’Université Toulouse II, militante écologiste et altermondialiste au sein de l’organisation Attac France.

Votre liste, en proposant aux grenoblois-es un chemin de transition démocratique vers une ville juste et durable, une cité du bien vivre, redonne son sens à l’idée de commune, de commun, de citoyenneté et a une portée qui dépasse votre cité.

Geneviève Azam Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeClair

Daniel Brélaz, Syndic (Maire) de Lausanne : « Ecologiste et citoyen, une chance pour Grenoble »

Ces dernières années, un nombre important de villes européennes ont choisi un maire écologiste. Parmi les plus emblématiques, il faut citer Stuttgart, une des capitales de l’industrie automobile allemande, diverses villes universitaires allemandes ou encore Freiburg, berceau de la nouvelle politique environnementale et du logement, initiée par Les Verts, au Bade-Würtenmberg, une des régions les plus riches d’Allemagne. Cette politique engagée et pragmatique est tellement efficace que la liste Verte a obtenu 45% des voix aux dernières élections.

En Suisse, j’ai été élu Syndic (Maire), en 2001 et réélu depuis à la Mairie de Lausanne, quatrième ville de Suisse de 140.000 habitants, distante d’environ 200km de Grenoble. De vastes innovations dans le domaine de l’énergie et des transports publics ont notamment marqué mes mandats. Les Verts sont une force politique en forte liaison avec les divers mouvements citoyens et d’habitants, qui privilégient la qualité de vie, dans son sens le plus large, sur les réalisations de prestige des élus.

Le Rassemblement politique et citoyen que conduit Eric Piolle pour Grenoble constitue à mon avis une chance pour cette ville. Après l’Allemagne et la Suisse, Grenoble a la possibilité d’innover en élisant un maire écologiste au début du printemps.

DanielBrelazSyndicDeLausanne
pointRougeClair

Myriam Martin, n°2 de la liste « à Toulouse, place au peuple ! », porte-parole d’Ensemble : « il faut considérer les besoins sociaux, environnementaux et démocratiques »

Myriam Martin Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertFonce

Eva Joly apporte son soutien à Eric Piolle !

Eva Joly Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertClair

Gabriel Amard, président de la Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne et Conseiller municipal de Viry-Châtillon

Gabriel Amard Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointOrangeClair

Michèle Bonneton, Députée de l’Isère : « le sens de l’innovation et de la proximité concrète ainsi que le dynamisme au service d’une démocratie renouvelée, pour l’intérêt général »

Connaissant depuis longtemps Eric Piolle et la plupart de ses co-listiers, je sais qu’ils mettront leur sens de l’innovation et de la proximité concrète ainsi que leur dynamisme au service d’une démocratie renouvelée, pour l’intérêt général.

Pour écrire une nouvelle page de l’histoire de Grenoble, en transition démocratique, sociale et écologique, je vous invite à faire confiance à Eric Piolle et à son équipe.

Michèle Bonneton - avril 2012
pointOrangeFonce

François Lalande, ancien Secrétaire Général du Groupe d’Action Municipale (GAM), dont Hubert Dubedout était le Président : « je retrouve en Eric Piolle le caractère et les pratiques de Hubert Dubedout »

Ancien Secrétaire Général du Groupe d’Action Municipale (GAM), dont Hubert Dubedout était le Président, puis de 1974 à 1981, Directeur de Cabinet de Hubert Dubedout, maire de Grenoble, je retrouve en Eric Piolle le caractère et les pratiques de Hubert Dubedout. Comme lui Eric Piolle est un homme de dossiers qui refuse les combines politiciennes. Il est capable de mobiliser toutes les énergies pour faire de Grenoble une ville d’avant-garde, sachant allier la modernité et le développement durable, l’économie et la justice sociale. Il saura aussi relancer une démocratie participative que nous avions initiée à l’époque.

François Lalande Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand

pointRougeFonce

Sébastien Grillo, commandant de police honoraire : « la liste municipale de Grenoble Une ville pour tous représente le renouveau social loin des gesticulations politiciennes »

Je suis commandant de police honoraire. Fin 1980 début 1990, j’ai exercé à la Villeneuve puis dans les quartiers Abbaye-Léon Jouhaux
Teisseire, dans lesquels j’ai mis en place une police à action préventive dénommée par la suite : Police de proximité. Je me suis intéressé puis sensibilisé aux discours écologiques lors des dernières élections européennes au cours desquelles j’ai voté pour la liste Europe Ecologie.

En restant dans cette logique, aujourd’hui je soutiens sans réserve la liste municipale de « Grenoble Une ville pour tous », qui à mon sens représente le renouveau social loin des gesticulations politiciennes. Parmi les composantes du Rassemblement, je soutiens particulièrement EELV et l’ADES chez lesquels j’ai trouvé un écho favorable à mes théories sur la sécurité, la police de proximité et le cannabis.

sebastien-grillo

pointRougeClair

Katia Bacher, étudiante et militante syndicaliste : « la liste de « Grenoble, une ville pour tous » m’apparaît comme portant le projet le plus abouti »

Née le 08/05/1992 dans le Lot et Garonne (47), je vis en Isère depuis mes 2 ans et je suis arrivée à Grenoble en 2010 pour mes études. Après 3 ans en licence d’Anglais, je suis aujourd’hui en licence de Sociologie. Lors de ma première année à l’université, j’ai participé au mouvement contre la réforme des retraites du gouvernement Fillon, ce qui m’a amené à m’investir au sein de l’UNEF (syndicat étudiant) dans les 3 années qui ont suivi, et à en occuper le mandat de présidente de 2011 à 2013. Convaincue que la voix des étudiants doit se faire entendre dans les instances décisionnelles de l’Université, j’ai également participé à la vie démocratique de l’université Stendhal en occupant la fonction de vice-présidente étudiante, de 2012 à 2013.

Particulièrement sensibilisée aux difficultés et inégalités auxquelles les jeunes font face pour se loger, se déplacer et se soigner, je poursuis mon engagement à travers le coopératisme étudiant. Le choix de la prochaine municipalité est un enjeu important pour amener des solutions concrètes et la liste de « Grenoble, une ville pour tous » m’apparaît comme portant le projet le plus abouti, car il rassemble des citoyens de tous horizons ayant pour unique objectif de faire de Grenoble une ville pour tous.

KatiaBacher

pointOrangeFonce

Sébastien Pilot, personne en situation de handicap, professeur de boxe : « le programme d’Eric Piolle sur l’implication du citoyen, et sa vision des quartiers correspondent plus à mes convictions et permettront une meilleure insertion des publics en difficultés »

Personne en situation de handicap, je suis professeur de boxe au Ring grenoblois, club avec lequel nous avons mis en place sur le plan national la discipline handiboxe. Nous avons donc étés depuis fort longtemps dans une idée de mixité sociale.

La municipalité actuelle ne répond pas, à mon sens, au principe d’insertion car l’accessibilité ne s’arrête pas à une principe d’accessibilité géographique.

Aussi le programme d’Eric PIOLLE sur l’implication du citoyen, et sa vision des quartiers correspondent plus à mes convictions et permettront une meilleure insertion des publics en difficultés.

Je soutien donc sa candidature en pensant qu’il sera le plus à l’écoute des problématiques des personnes en situation de handicaps et de difficultés d’insertion.

SebastienPilot
pointOrangeClair

Alain Dontaine, candidat du Parti de gauche aux élections législatives : « construire une alternative à gauche »

Alain Dontaine Cliquez sur la vidéo pour la démarrer. Cliquez sur le lien pour la voir en grand
pointVertFonce

Alain Manac’h, habitant à la Villeneuve : « l’espoir de voir enfin une véritable participation des habitants »

Retraité de l’éducation populaire, habitant à la Villeneuve, j’ai avec Eric Piolle et la liste du Rassemblement « Grenoble Une ville pour tous » l’espoir de voir enfin s’organiser une véritable participation des habitants.

AlainManch
pointRougeClair

Kevin Descamps, humoriste vert : « Grenoble, une ville pour tous… et pour Piolle ! Ne riez plus jaune, riez vert ! »

KevinDescamps
pointVertClair

Jean-François Noblet, Naturaliste, journaliste, écrivain, photographe : « Les Ecologistes restent les seuls à constituer une réelle alternative, crédible et convaincante à Grenoble »

Je soutiens, à titre personnel, la candidature d’Eric Piolle et j’espère que les écologistes obtiendront la gestion de la commune de Grenoble.

Les raisons qui me poussent à soutenir la liste de rassemblement menée par Eric sont les suivantes :

Aujourd’hui le parti socialiste n’est plus en mesure de nous convaincre qu’il est encore de gauche, démocrate et socialiste. Il n’a jamais pris en compte la crise écologiste et pris position pour changer radicalement nos relations avec le climat, les ressources naturelles et la nature. Malheureusement le parti socialiste reste le promoteur des grandes entreprises telles que VINCI (Aéroport de Notre Dame des Landes) ou Pierre et Vacances (Center parc des Chambarans).

Les Ecologistes restent les seuls à constituer une réelle alternative, crédible et convaincante à Grenoble. Laissons leur cette chance en leur demandant de ne jamais oublier que le mammifère humain a besoin pour vivre d’espace, de nourriture saine, d’air pur, d’eau potable et de nature sauvage à ses côtés

Bonne chance à Eric Piolle et son équipe

JeanFrançoisNoblet
pointRougeFonce

Jean-Pierre Andrevon, engagé, écrivain: « j’ai toujours mis en avant mes préoccupations écologiques et sociologiques’

Je m’appelle Jean-Pierre Andrevon. Je suis né ou quasi à Grenoble où je réside toujours. Donc fidélité à une ville agréable à vivre (taille, jeunesse, culture, montagnes, sans oublier la tour Perret). J’ai toujours été “engagé”, avec pas mal de guillemets, dans ma présence sociale : membre du comité de l’AGEG dans mes années étudiantes (58-61), participation comme rédacteur et dessinateur au premier mensuel écologique et iste, LA GUEULE OUVERTE (1972-1981), militants de la première heure à GRENOBLE-ÉCOLOGIE (1977), ancêtre de l’ADES. Comme écrivain, ma profession officielle avec environs 160 ouvrages publiés (excusez du peu), j’ai toujours mis en avant mes préoccupations écologiques et sociologiques (sans prêchi-précha). Et, même si mes engagements sont plus mondiaux (il y a urgence !) que strictement locaux, j’essaye de garder un œil sur ma ville, comme en témoigne ma brochure dessinée GRENOBLE 2038, réalisé pour l’ADES et autres mouvements verts à l’occasion des municipales de 2008. J’ai traversé les années Carignon, puis les années Destot avec une hargne larvée qui n’a fait, les années passant, que croître et embellir. Ce pourquoi, avec les réserves prudentes dont on ne peut ni ne doit s’abstraire, je soutiens la candidature d’Éric Piolle. En athée convaincu, je clame : « Il n’y a que la foi qui sauve… ».

JeanPierreAndrevon

pointRougeClair

Monique Giroud, militante associative, Grenoble, secteur Berriat – St Bruno : « Je soutiens la liste d’Eric Piolle en espérant que leur arrivée à la tête de la municipalité réduira la distance entre décideurs et acteurs de terrain »

Je suis engagée dans la vie associative depuis 1989. J’ai d’abord participé aux activités de mon union de quartier, puis je me suis impliquée dans une association d’usagers des transports, au niveau grenoblois et au niveau national. Cela m’a donné l’opportunité de découvrir et comparer les politiques de déplacement mises en œuvre dans différentes villes françaises et européennes.

Je suis convaincue qu’il y reste dans notre ville une importante marge de progression possible pour les modes alternatifs à la voiture, en particulier vélo et intermodalité avec les transports en commun. Aller de manière plus volontariste dans ce sens améliorerait la qualité de vie des Grenoblois.

Je pense que l’équipe « Grenoble, une ville pour tous » rassemble des candidats plus à l’écoute des besoins des citoyens, et plus attentifs aux retours d’expériences et propositions des associations. Je soutiens la liste d’Eric Piolle en espérant que leur arrivée à la tête de la municipalité réduira la distance entre décideurs et acteurs de terrain, et donnera toute son sens à « une grande politique de petits travaux » dont nous avons, je crois, grand besoin.

MoniqueGiroud
pointOrangeFonce

Jean Jonot, ex-enseignant, ex-guide de haute montagne, : « Je retrouve dans le programme de ce Rassemblement ce qui me paraît essentiel pour un progrès de la démocratie et de l’écologie à Grenoble et dans sa région urbaine »

Actif dans la lutte contre Superphénix à Malville, contre l’autoroute A51 et pour la recherche d’alternatives, responsable associatif dans le cadre de France Nature Environnement, à 80 ans, toujours engagé dans l’action écologique comme depuis 1975, je suis actuellement co-animateur du collectif « pour un chauffage urbain juste et solidaire ».

Je retrouve dans le programme de ce Rassemblement ce qui me paraît essentiel pour un progrès de la démocratie et de l’écologie à Grenoble et dans sa région urbaine : une exigence de transparence de l’information communiquée aux citoyens ; la nécessité que les habitants soient associés dès l’origine aux projets qui les concernent, en particulier dans le domaine de l’urbanisme ; une orientation forte vers un renforcement des services publics à travers la mise en régie des services de l’énergie et du chauffage de Grenoble, et de la communauté urbaine.

JeanJonot

pointOrangeClair

Nicolas Kada, Professeur de droit public à l’université de Grenoble : « Eric Piolle apporte un grand bol d’air frais dans la cuvette (politique) grenobloise et des engagements qui répondent aux grands enjeux du territoire grenoblois »

Je soutiens Eric Piolle parce qu’il s’inscrit dans une démarche collective et refuse la main-mise des partis politiques traditionnels. Tout en se réclamant résolument de gauche, il n’est pas l’otage de sombres calculs partisans et ne se présente pas comme le dauphin du maire sortant. Il apporte donc un grand bol d’air frais dans la cuvette (politique) grenobloise et ses engagements me semblent répondre aux grands enjeux du territoire grenoblois.

NicolasKada
pointVertFonce

Patrick Le Vaguerèse, bénévole actif à Mountain Wilderness France, ingénieur retraité : « Les villes peuvent être l’exemple de la voie à suivre »

Depuis 10 ans bénévole actif à Mountain Wilderness France (mouvement international défense de l’environnement dans les montagnes) et à CIPRA France (Commission Internationale pour la Protection des Alpes), ingénieur retraité.

Changeons la ville , changeons la vie !
La ville , comme beaucoup d’autres malheureusement, va dans le mur si on ne conçoit pas un autre style de vie. La course à la performance en creusant les écarts entre les riches et les pauvres doit laisser la place à une vie plus solidaire qui est réellement porteuse d’avenir. Nous ne nous en sortirons pas individuellement. Nous ne nous en sortirons pas en détruisant notre environnement. Les villes peuvent être l’exemple de la voie à suivre.

Il faut donc changer l’équipe sortante au profil productiviste global. J’espère qu’ Eric Piolle et ses colistiers mèneront ce combat.

PatrickLeVaguerese
pointVertClair

Philippe Mouche, Journaliste et graphiste : « le rassemblement Grenoble Une ville pour tous, un mouvement qui me semble innover par rapport aux pratiques souvent figées de la démocratie municipale »

Journaliste et graphiste depuis 1984, j’ai participé aux premières publications écologistes (la Gueule Ouverte) avant de rejoindre l’équipe de Libération pendant dix ans, puis de devenir pigiste pour la presse magazine ou l’édition. L’essentiel de mon activité professionnelle s’est exercée en télétravail.

En parallèle, je me suis investi dans la vie associative et politique locale (en IDF, puis en Isère) sur des questions écologiques et sociales.

J’ai publié deux romans aux éditions Gaia, dont un (la Place aux Autres) traite du politique de façon souriante et décalée, à travers une ville imaginaire qui présente, paraît-il, certaines ressemblances avec Grenoble.

Particulièrement sensible à la place de l’information et au rôle du citoyen en démocratie, je soutiens le rassemblement Grenoble Une ville pour tous, un mouvement qui me semble innover par rapport aux pratiques souvent figées de la démocratie municipale. A l’intérieur de ce mouvement, Eric Piolle me semble la bonne personne pour assumer un rôle-clé dont notre société a de plus en plus besoin, celui d’un maire à l’écoute et innovant, au carrefour du local et du global.

PhilippeMouche

pointRougeFonce

Pierre-Yves Schneider, journaliste et formateur : « l’espoir que les grenoblois fassent le choix de l’innovation politique et d’une nouvelle équipe »

Ex-rédacteur en chef de TéléGrenoble, limogé suite à la diffusion d’un débat critique sur les nano-technologies réalisé en direct en juin 2006.

Je vous apporte ici mon soutien et j’appelle à voter pour votre rassemblement, avec l’espoir que les grenoblois fassent le choix de l’innovation politique et d’une nouvelle équipe à l’heure de tous les conformismes et des programmes politiques insipides ou rassis.

PierreYvesSchneider
pointRougeClair

Annie Molla, chercheure en sciences de la vie, ancienne militante syndicaliste, militante associative : « Il est temps de changer de cap, de créer une nouvelle gauche qui mette l’humain et son environnement au centre des préoccupations »

Chercheure en sciences de la vie, ancienne militante syndicaliste, je me suis fortement impliquée dans la vie associative en prenant des responsabilités au sein de l’association des parents d’élèves FCPE puis, dans une Union de quartier aux Béalières, à Meylan (commission fête, secrétaire puis présidente).

Quelle n’a pas été ma surprise en arrivant sur Grenoble de découvrir que l‘adjoint à l’urbanisme, un poste clé de la politique municipale, n’était autre qu’un ancien élu de droite de Meylan !

Je circule à vélo et j’ai la conviction qu’il faut réduire la place de la voiture, d’où mon engagement contre la rocade nord.

Les dangers du diesel, de la pollution et de la malbouffe sur la santé, ce n’est pas de la science-fiction. Il faut des actions locales fortes pour sauvegarder notre environnement.

Les inégalités se creusent et notre société deviendra de plus en plus violente. Ça ne sert à rien de multiplier la vidéo-surveillance tout en réduisant le coût du travail, il faut plus de solidarité.

Nous constatons l’échec des politiques classiques de droite comme de gauche, formatées par l’ENA et aux ordres des communicants. Il est temps de changer de cap, de créer une nouvelle gauche qui mette l’humain et son environnement au centre des préoccupations.

Cette politique, c’est à Grenoble qu’elle sera expérimentée par Eric Piolle et son équipe !

AnnieMolla
pointOrangeFonce

Amédée Mollard, chercheur émérite : « je retrouve avec la liste d’Eric Piolle, l’ambiance citoyenne du GAM d’Hubert Dubedout des municipales de 1965 ! : ENFIN ! »

Né en 1943, j’ai fait mes études d’économie à Lyon où j’ai été aussi militant à l’UNEF, dans le contexte de la guerre d’Algérie…

Je suis arrivé à Grenoble à l’automne 1964 et devenu chercheur en économie à l’Université (agriculture, travail et environnement). Le Groupe d’Action Municipale d’Hubert Dubedout venait d’être créé et j’y ai spontanément participé dans un contexte où la politique vieillissait très mal (SFIO, Radicaux…). Cette racine très forte m’a motivé pour participer au Réseau Citoyen depuis sa création en 2012 car j’y ai retrouvé ce renouveau de la démocratie locale, bien au-delà des clivages (trop) classiques droite-gauche.

Aujourd’hui, je suis chercheur émérite INRA-Université Pierre Mendès France et je participe depuis le début au collectif Parents d’élèves FCPE de Mounier, qui est un très bon exemple de démocratie locale réussie face à une technocratie administrative et politique incapable de défendre la mixité sociale de ce Lycée…

Avec la liste d’Eric Piolle et notamment le Réseau citoyen, je retrouve aujourd’hui l’ambiance du GAM de Dubedout des municipales de 1965 : ENFIN ! »

AmedeeMollard
pointOrangeClair

Franck Waille, professeur des écoles, chercheur historien, artiste : « l’espoir d’un renouveau possible de la politique grenobloise est fort avec la liste d’Éric Piolle »

L’espoir d’un renouveau possible de la politique grenobloise est fort avec la liste d’Éric Piolle. Je suis particulièrement sensible à la dynamique : « c’est au Grand stade que tout à commencé », ayant activement participé aux actions contre ce projet, spécialement la dernière semaine au milieu des lacrymogènes et des charges des forces de l’ordre. L’équipe actuelle à la municipalité s’est trop habituée au monopole du pouvoir, il y a besoin d’un vrai renouveau démocratique à Grenoble.

Et Grenoble ayant souvent été un laboratoire national, la perspective d’un basculement vers le Vert et une gauche engagée sur le terrain me semble être un signe d’avenir pour notre pays.

FranckVaille

pointVertFonce

Thierry Pagnier, chercheur, élu PS à Meylan de 1995 à 2001 : « Grenoble Une ville pour tous est la seule liste à conjuguer une volonté écologique forte et une priorité affirmée à l’égalité »

Chercheur, conseiller municipal, adjoint au maire et président de syndicat intercommunal PS à Meylan de 1995 à 2001, militant au Comité d’action et d’entraide sociale des universités de Grenoble.
Je soutiens la liste « Grenoble une ville pour tous » et Eric Piolle parce que c’est la seule à conjuguer une volonté écologique forte et une priorité affirmée à l’égalité, au soutien des travailleurs des classes populaires. Le contexte national compte aussi : ne pas soutenir la politique actuelle du président Hollande est important.

ThierryPagnier
pointVertClair

Jean-Marie Barnier architecte : « que la qualité de vie des habitants redevienne l’objectif prioritaire des aménageurs et des constructeurs »

Je suis Co-président de la SEVECL (Sauvegarde des espaces verts des Eaux Claires). Je souhaite que la qualité de vie des habitants redevienne l’objectif prioritaire des aménageurs et des constructeurs, cela à partir de programmes concertés avec la population.

JeanMarieBarnier
pointRougeFonce

Magistrat honoraire, militant du Syndicat de la Magistrature, militant écologiste, défenseur de la montagne : « La qualité de la démarche du rassemblement me parait garantir la qualité de ses propositions et leur adaptation à la réalité vécue par tous les Grenoblois »

Magistrat honoraire, militant du Syndicat de la Magistrature, ancien militant du Parti communiste, de Refondations et de la CAP, adhérent et militant aux Verts puis à EELV depuis 1998, militant ou ancien militant dans diverses associations de pratique et de défense de la montagne, candidat en 2008 sur la liste écologiste.

Alpiniste, je suis d’abord sensible à la défense de l’environnement montagnard, mais en même temps à la cohésion sociale en ville par la lutte intelligente contre la délinquance et contre le chômage des jeunes en particulier.

Il est nécessaire de proposer un cadre de vie harmonieux pour tous par la qualité des relations sociales, la qualité de l’urbanisme, la qualité de l’air, sans oublier la défense de l’environnement urbain, le soutien de la culture locale si riche et des luttes des intermittent-e-s du spectacle.

La qualité de la démarche de construction du rassemblement me parait garantir la qualité de ses propositions et leur adaptation à la réalité vécue par tous les Grenoblois. Éric Piolle qui porte cette démarche démocratique respectueuse des différences est ainsi parfaitement qualifié pour la fonction de Maire.

HenriBalmain
pointRougeClair

Jacques Wegner, musicien, enseignant, fondateur de SOS Parc Paul Mistral : « Cette équipe guidera Grenoble vers les années futures du partage, de la solidarité, de l’écologie »

Grenoble est porteuse d’une histoire exceptionnelle. Compagnon de la libération, elle a été le berceau d’une gauche innovante et éthique. Riche de son mouvement associatif et citoyen, elle a toujours su rappeler ses valeurs aux dirigeants locaux lorsqu’ils s’égaraient, oubliaient toute mesure et modestie. La défense des services publics, de l’espace public y a toujours été un enjeu fort.

Une droite largement corrompue et une « gauche officielle » locale ayant perdu ses repères ne peuvent plus incarner l’avenir.

Aujourd’hui Grenoble plus qu’aucune autre, notamment de par sa situation géographique, se doit d’être « hautement écologique » et peut à nouveau être un exemple. Je suis enthousiaste de voir que c’est le rassemblement de toutes ces valeurs qu’incarne aujourd’hui la liste « Grenoble, une ville pour tous », menée par Eric PIOLLE.

Cette équipe guidera Grenoble vers les années futures du partage, de la solidarité, de l’écologie. Pour une ville à taille humaine, inventive, à la démocratie retrouvée.

JacquesWegner
Cliquez sur les noms pour voir le détail, cliquez à nouveau pour masquer le détail

Des mouvements citoyens et politiques engagés pour faire gagner Grenoble

Ensemble, construisons une ville pour tous : une ville démocratique, exemplaire, écologique et solidaire ! Déclaration du 29 novembre 2013 (à lire ici)

Organisations signataires :

ReseauCitoyen Alternatifs Ades eelv ga pg
Réseau citoyen de Grenoble (voir leur site) Les Alternatifs (voir leur site) Association pour la Démocratie, l’Ecologie et la Solidarité (ADES) (voir leur site) Europe Ecologie les Verts (EELV) de Grenoble (voir leur site) Gauche anticapitaliste Parti de Gauche (voir leur site)

 

27 mars 2014 : La FASE isère apporte son soutien à la liste « Grenoble Une ville pour tous »

 

Ecrire une nouvelle page pour Grenoble

La FASE Isère (Fédération pour une alternative sociale et écologique, composante de ENSEMBLE troisième pilier du Front de gauche) s’est depuis le début engagée pour la constitution d’une liste Front de gauche aux élections municipales de Grenoble, une liste composée de l’ensemble des forces politiques du FdG et ouverte à toutes celles et à tous ceux, organisations politiques, associatives et citoyennes décidées à faire barrage aux politiques d’austérité menées depuis deux ans par le gouvernement socialiste et construire ainsi un nouveau possible pour Grenoble. Cette possibilité n’a pu se concrétiser et les deux composantes du Front de gauche que sont le PC et le PG ont rejoint deux listes opposées : celle du candidat socialiste pour le parti communiste, et celle du candidat écologique pour le parti de gauche. Regrettant cette situation d’éclatement, la FASE n’a pas souhaité prendre parti et qui plus est intégrer l’une ou l’autre de ces listes. La position de la FASE 38 comme au plan national reste de favoriser la mise en œuvre d’une réelle politique alternative de gauche qui mette l’humain d’abord, politique en rupture totale avec celle menée par le gouvernement socialiste et soutenue par la municipalité sortante. Ainsi, nous nous réjouissons du vote de rejet exprimé le 23 mars par les grenoblois vis-à-vis des listes de droite et d’extrême-droite même si leur score reste trop élevé notamment pour le FN qui peut se maintenir au second tour. Nous nous félicitons par ailleurs de la démonstration faite de la prédominance de la gauche à Grenoble. Aussi, si nous n’avons soutenu aucune liste au premier tour, nous appelons les grenobloises et les grenoblois à se rassembler et à rassembler massivement leurs suffrages sur la liste d’Eric Piolle dimanche 30 mars 2014 afin de battre droite et extrême-droite et d’écrire une nouvelle page pour Grenoble et les grenoblois.