Municipales à Grenoble : Qui ? Quoi ? Comment ?
Partager

MunisQuiQuoiCommentLes dimanches 23 & 30 mars vous choisirez qui sera le prochain maire de Grenoble et la prochaine équipe municipale : 59 conseillers municipaux dont 31 qui représenteront Grenoble à la Métro (la communauté d’agglomération).

La droite est divisée et disqualifiée par le retour de l’ancien maire, Alain Carignon, condamné pour corruption. Nous appelons les Grenoblois(e)s à faire barrage au retour de la corruption qui a tant nui à notre ville, à ses finances et à ses services publics.

De son côté, la majorité sortante avec le Parti Socialiste, est à bout de souffle et sans boussole. Elle s’est enfermée, depuis 2008, dans une alliance avec une partie de la droite. Elle a gaspillé beaucoup d’argent public avec de grands projets déconnectés des besoins des habitants : Grand Stade, rocade Nord, candidature aux Jeux Olympiques… financés par une hausse violente des impôts locaux votée en 2008 et contraire aux promesses de campagne.

Elle n’a pas voulu lutter contre la spéculation immobilière qui fait flamber les prix des loyers à Grenoble. Elle s’est coupée des habitants en refusant de co-élaborer avec eux les projets et décisions importantes : projet d’urbanisme comme celui de l’Esplanade, réforme des rythmes scolaires, etc.

Face à ces impasses, Eric Piolle et le rassemblement « Grenoble, une ville pour tous » vous proposent de construire ensemble un nouveau projet et une nouvelle majorité. Une majorité pour refuser les logiques d’austérité. Une majorité pour gérer l’argent public de façon transparente et sérieuse.

Une majorité pour protéger face aux crises… et libérer les énergies !

Une majorité citoyenne, à gauche et écologiste !