Lors du conseil municipal du 4 novembre 2019, les membres de l’atelier de projet sur la lutte contre l’isolement des personnes âgées présenteront les conclusions de leur travail. Après la cohabitation piétons/cycles et la redynamisation du commerce de proximité, c’est le troisième exercice de ce type mené par des citoyennes et citoyens.

L’été 2019 est le 3ème été le plus chaud mesuré par l’homme, avec 1,7°C de plus par rapport à la moyenne saisonnière observée jusqu’alors. A Grenoble, cela s’est traduit par des records de température, de jour comme de nuit. Les deux vagues de chaleur de 2019 ont ainsi été durement ressenties.

Encore une avancée pour la démocratie locale grenobloise ! Début 2019, la Ville lancé la création d’une instance participative destinée aux + de 55 ans pour accompagner, suivre et évaluer la démarche Ville Amie des Aîné•es. Ce Conseil des Aîné•es sera formalisé lors du conseil municipal du 23 septembre 2019.

La consommation de produits psychotropes est massive dans notre pays, et Grenoble n’échappe pas à cette réalité. Parce que c’est à la fois une question de santé publique et de tranquillité publique, une question individuelle et collective, de prévention et d’éducation, la Ville a décidé d’accentuer son engagement sur ce sujet complexe en répondant à l’appel à projet la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA).

A l’échelle de notre territoire, Grenoble œuvre, avec la Métropole, pour une alimentation saine, locale et  accessible à tous·tes .Une vision commune et un travail collectif, partagé·s avec les territoires voisins, qui est au cœur de la demande de labellisation, par le ministère de l’Agriculture, de notre Projet Alimentaire inter Territorial  qui sera présentée lors du conseil municipal du 23 septembre 2019.

Dans un communiqué commun du 12 septembre 2019, les villes de Grenoble, Paris, Clermont-Ferrand, Lille et Nantes se sont engagées pour l’interdiction des pesticides sur leurs territoires. Une démarche commune venant en appui à plusieurs maires de petites communes ayant lancé ce mouvement à l’échelle nationale, et dont les arrêtés ont été cassés.

Engagée sur le chemin des transitions, Grenoble innove, se transforme et change. Ce document de 20 pages synthétise ce changement, porté d’abord par les Grenoblois·es, et encouragé et soutenu par les politiques publiques que nous mettons en place à la Ville et à la Métropole.

La question des expulsions (qu’elles soient locatives, liées aux dispositifs d’hébergement, à des squats, à des campements ou encore à des expropriations) est sur l’agenda de la municipalité depuis bien longtemps. Ainsi, lors du conseil municipal du 13 mai 2019, notre majorité a voté un vœu (porté par EAG) et le Maire s’est engagé à signer un arrêté « anti-mise à la rue ».

Grenoble est engagée depuis de nombreuses années pour la santé de ses habitant·es. C’est dans cette tradition que s’est inscrite notre majorité dès 2014, en faisant, par exemple, de la lutte pour la qualité de l’air extérieur et intérieur une priorité. En matière de santé publique, un nouveau pas va être franchi au conseil municipal de mai 2019, cette fois-ci dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens.

Pour améliorer l’accueil des petit·es grenoblois·es, de leurs familles et des personnels, la municipalité lançait en 2016 un plan crèches de 6 millions d’euros. C’est dans ce cadre que se déroule aujourd’hui les travaux de la nouvelle crèche Anthoard.

Le Conseil Municipal du 04 février 2019 est l’occasion de revenir sur la politique sociale mise en œuvre par notre municipalité et sur les actions récentes en matière de logement, santé, et accès aux droits.

Communiqué de presse de la Ville de Grenoble faisait suite aux propos stupéfiants de la Commission d’Enquête A 480 aux remarques émises par des citoyens sur les aspects de la qualité de l’air.

Dans un contexte de nécessaire mobilisation générale pour sauver la planète, les collectivités ont un rôle majeur à jouer pour l’avenir de l’humanité. Obligation légale, le Rapport en matière de Développement Durable qui sera présenté lors du  2018 conseil municipal du 5 novembre 2018 démontre que Grenoble utilise tous les leviers à sa disposition pour répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain.

Inaugurée en mars 2018 et au complet depuis cet été, l’Equipe Juridique Mobile est une des mesures phares mises en place par la majorité pour permettre aux habitant-es d’accéder au logement. Ce dispositif innovant qui permet d’aller à la rencontre et d’accompagner les personnes dans leurs démarches est soutenu depuis le départ par le défenseur des droits.

Grenoble continue d’innover sur les mobilités ! Après avoir été la première ville de France à expérimenter les certificats Crit’Air, elle se positionne une nouvelle fois comme leader en la matière avec deux nouveautés à venir : le renforcement de sa Zone Faible Emission (ZFE) et la mise en place d’une indemnité kilométrique vélo (IKV) pour les agents municipaux ! Avec toujours comme objectif de bouleverser les pratiques en termes de déplacement et rompre avec le modèle précédent !

Grenoble agit pour une réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. La signature du consensus de Copenhague et l’adoption du Contrat Local de Santé 2018-2023 marquent une nouvelle étape dans la consolidation de cette stratégie.

Les 6,7 et 8 juin 2018 se tiendra à Grenoble le Forum International pour le Bien Vivre. C’est la première fois en Europe que des élu·e·s, des agent·e·s des collectivités, des scientifiques, des acteur·rice·s associatif·ive·s et économiques et des citoyen·ne,s engagé·e·s se réunissent pour penser la question des indicateurs de richesse(s) et réfléchir à la nécessité d’un changement de modèle. Interview de Marina Girod de l’Ain, adjointe à l’Evaluation et à la Prospective, pour en savoir plus.

Tribune parue dans Gremag n°20 (mai-juin 2018)

Inscrit dans une démarche régionale de renouvellement urbain, le quartier Mistral est en passe de connaître de prochaines grandes évolutions qui lui permettront de s’ouvrir davantage sur et à la ville. Plusieurs délibérations du conseil municipal du 14 mai 2018 vont dans ce sens.

Jean-Louis Borloo vient de remettre le 26 avril, au Premier Ministre, Edouard Philippe, le rapport « Vivre ensemble, vivre en grand – Pour une réconciliation nationale» concernant les quartiers de la politique de la ville. A travers un voeu, le Conseil municipal du 14 mai 2018 demandera notamment la mise en oeuvre de toutes ses mesures.

Le 22 janvier dernier, la Commission européenne imposait à 9 pays (dont la France) de mettre toute en œuvre afin de respecter les normes européennes sur la qualité de l’air. C’est dans ce contexte que les collectivités locales ont élaboré une « feuille de route » opérationnelle afin d’enregistrer des progrès rapides dans la région grenobloise.

En novembre 2017, Grenoble était la première ville de France à mettre à disposition de SDF des logements vides. Cette innovation n’est pas la première portée par les élu·e·s du Rassemblement en matière d’hébergement d’urgence. Retour sur les dispositifs déjà mis en œuvre et ceux à venir, qui vont au-delà des compétences de la Ville.

Depuis 35 ans, la Mission Locale de Grenoble accompagne les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire dans leurs démarches pour trouver des emplois ou des formations mais aussi pour tout ce qui concerne les questions de santé, de logement ou de la mobilité. Son bilan 2017 sera présenté lors du conseil municipal du 5 février 2018. L’occasion de revenir sur quelques chiffres et nouveautés de cette année.

Sur un périmètre de 90 hectares, la ZAC Flaubert se transforme en un éco-quartier symbole du projet de la ville en transition. Avec au programme : des logements innovants et performants, de l’activité et des commerces, une trame verte, mais aussi des services publics dont un Ehpad (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) figurant au Plan stratégique pour l’hébergement des personnes âgées présenté en juin 2017 par la municipalité.