Considérant les attentes et les inquiétudes exprimées par les usagers des bibliothèques comme par nombre de Grenoblois, la Ville de Grenoble adapte son calendrier politique et fait de l’enjeu de la lecture publique une priorité.

Dès le 2 octobre 2017, la Ville de Grenoble soumettra six bâtiments de son patrimoine à la créativité collective. Avec pour objectif de valoriser ces lieux emblématiques de notre ville, de les ouvrir au plus grand nombre de GrenobloisEs et de soutenir des projets innovants. Maud Tavel, adjointe au Patrimoine municipal nous explique, en moins de 2 minutes, les contours de Gren’ de Projets, qui sera voté lors du Conseil municipal du 25 septembre.

Cet été, Grenoble a été labellisée Ville d’art et d’histoire par le Ministère de la Culture ! C’est à la fois la reconnaissance d’une richesse patrimoniale et culturelle singulière et l’aboutissement d’un travail conjoint mené depuis plusieurs années par la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère et l’Office du tourisme de Grenoble-Alpes Métropole.

A l’occasion du Conseil municipal du lundi 10 juillet, Eric Piolle est revenu sur les suites données à l’interpellation citoyenne portant sur l’accès à la lecture publique en proximité.

Le Conseil municipal du 10 juillet 2017 a été l’occasion de revenir sur les suites données à l’interpellation citoyenne relative à l’accès à la lecture publique en proximité. Eric Piolle a notamment annoncé que le projet construit avec les pétitionnaires sera mis en oeuvre.

Samedi 10  juin 2017, plus de 100 000 Métropolitains ont participé à la troisième édition de la Fête des Tuiles sur un cours Jean Jaurès entièrement piétonnisé pour l’occasion.

Le Conseil municipal du 22 mai a été l’occasion d’un débat constructif autour de l’avenir de la lecture publique à Grenoble avec le collectif Touchez pas à nos bibliothèques, porteur d’une pétition qui a recueilli près de 4 000 signatures dans le cadre du dispositif municipal d’interpellation citoyenne. Depuis plusieurs semaines, la Ville et les représentants du collectif sont engagés dans une discussion approfondie afin d’identifier les réponses nouvelles aux besoins des usagers et habitants, en cohérence avec les orientations communales en matière de lecture publique. (Communiqué de presse)

Malgré un contexte budgétaire contraint, la Ville de Grenoble se mobilise pour abaisser les barrières qui se dressent trop souvent devant les jeunes Grenobloises et Grenoblois dans leur découverte et leur apprentissage de la pratique artistique. Ainsi, les nouveaux tarifs, la création d’une bourse d’étude et d’un dispositif d’accompagnement personnalisé « Passerelle » permettront un accès plus équitable au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Grenoble.

Dans son édition du 29 mars 2017, le Canard Enchainé publiait un petit article dénonçant les transformations en cours dans une bibliothèque de quartier et deux bibliothèques « jeunesse » de Grenoble. Retrouvez ici la réponse d’Eric Piolle.

Depuis avril 2014 les élus du Rassemblement agissent à la Ville et à la Métropole pour faire de Grenoble une ville pour tous : une ville où il fait bon vivre, respectueuse de son environnement, solidaire avec ceux qui affrontent les difficultés du quotidien. Cela se traduit par une série de réalisations et de changements déjà opérationnels que nous listons dans un mini-journal dont voici le troisième numéro, axé sur nos politiques en faveur des cultures.

Une délibération cadre sur la politique culturelle de la Ville de Grenoble sera présentée lors du conseil municipal du 6 février 2017. Cette délibération comprend notamment les modalités d’accompagnement des opérateurs culturels et de nouveaux dispositifs de soutien à la création, sous la forme d’un document qui sera remis aux acteurs culturels.

Le réseau de lecture publique grenoblois se distingue à l’échelle nationale par sa densité : de nombreux agents très qualifiés, une appropriation très importante par les habitants, des fonds d’une grande richesse, une politique d’acquisitions dynamique, de nombreux équipements de proximité, un projet numérique de référence, des événements et rencontres repérés et prisés.

Conseil municipal du 19 décembre 2016 – Eric Piolle répond à l’interpellation de l’intersyndicale au sujet de l’évolution du réseau grenoblois de lecture publique et de ses enjeux.

Communiqué de presse de la Ville de Grenoble – 2 décembre 2016

Le 23 novembre 2016, pour célébrer les 30 ans de la disparition d’Hubert Dubedout, la Ville de Grenoble a rendu hommage à ce maire visionnaire, défenseur de la mixité sociale et précurseur de la démocratie participative.

Symbole de la ville, la tour d’observation construite en 1924 par les frères Auguste et Gustave Perret est le dernier vestige conservé de l’Exposition internationale de la Houille Blanche et du Tourisme de 1925. Avec son parc, c’est l’un des héritages majeurs laissé par l’action de Paul Mistral, maire de 1919 à 1932.

Le 17 octobre 1961, alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour le droit à l’indépendance de leur pays et la fin d’un couvre-feu discriminatoire, de très nombreux Algériens et Algériennes furent massacrés à Paris et jetés dans la Seine. Chaque 17 octobre, des Grenoblois se rassemblent Place Edmond Arnaud pour honorer leur mémoire. Une plaque figure désormais sur la Place Edmond Arnaud pour ne pas oublier ce jour où la République a failli.

De longue date, la lecture publique est un des piliers de la politique culturelle de la Ville de Grenoble. Les Grenoblois-e-s peuvent être fier-e-s de la qualité et du dynamisme de leur réseau de bibliothèques, de l’engagement et du professionnalisme des agents du service public qui le font vivre au quotidien. Comme eux, notre attachement est total pour faire vivre cet outil essentiel, ces lieux de culture, d’émancipation et de partage que sont les bibliothèques municipales.

Lors du conseil municipal du 20 juin 2016, durant les débats sur le Compte Administratif 2015, Pierre Mériaux revient sur le Plan de Sauvegarde et les inexactitudes lancées par les oppositions en matière de lecture publique.

Samedi 4 juin, plus de 100 000 Grenoblois ont participé à la seconde édition de la Fête des Tuiles. La journée s’est prolongée à partir de 20h à l’Estacade et au square Drevet, attirant encore un autre public.

Lors des débats concernant les affaires culturelles en conseil municipal du 23 mai 2016, Pierre Mériaux revient sur les avancées permises par la mise en place des Comités d’avis dans l’octroi des subventions aux acteurs culturels.

En conseil municipal du 23 mai 2016, Corinne Bernard revient sur l’implication maximale des élus du Rassemblement pour sauver le Ciel.

Rendre les cultures accessibles à tous est l’une des priorités du mandat de Corinne Bernard, adjointe aux Cultures, et de l’ensemble de la majorité municipale. En conseil municipal du 23 mai, plusieurs délibérations iront en ce sens, complétant ainsi un arsenal déjà riche.

Pour rendre l’accès aux équipements culturels plus équitable, la Ville de Grenoble s’apprête à mettre en place une nouvelle grille tarifaire plus solidaire commune au Muséum, au Musée Stendhal et aux bibliothèques.