Depuis avril 2014 les élus du Rassemblement agissent à la Ville et à la Métropole pour faire de Grenoble une ville pour tous : une ville où il fait bon vivre, respectueuse de son environnement, solidaire avec ceux qui affrontent les difficultés du quotidien. Cela se traduit par une série de réalisations et de changements déjà opérationnels que nous listons dans un mini-journal cliquable dont voici le quatrième numéro, axé sur nos politiques en faveur de l’égalité des droits.

Relancée en 2016 après avoir été abandonnée par la précédente majorité, la Quinzaine contre le racisme est désormais élargie toutes les formes de discriminations : sexisme, homophobie, discriminations liées au handicap… Elle se tiendra cette année du 8 au 21 mars.

Quand certains maires Les Républicains censurent dans leur ville une campagne de prévention contre le VIH, Grenoble s’engage : fresque contre le SIDA et la sérophobie, fonds d’urgence pour aider Solidarité Sida dans sa lutte contre le VIH en Afrique…

Si l’égalité entre tous les citoyens est un principe fondamental de notre République, celui-ci est encore loin d’être acquis à Grenoble. Les freins sont multiples et peuvent être comportementaux, structurels ou méthodologiques. Les inégalités touchent toutes les catégories sociales, tous les milieux professionnels et tous les âges. Cette situation est d’autant plus vraie concernant les discriminations dont sont victimes les femmes, notamment au travail.

Discours prononcé par Emmanuel Carroz, adjoint à l’Egalité des droits et à la Vie associative, lors du rassemblement grenoblois en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando.

L’adhésion de Grenoble à la plateforme « Egalité contre le racisme » lors du conseil municipal du 21 mars 2016 a été l’occasion, pour Emmanuel Carroz, de rappeler la pluralité des actions de la Ville pour lutter au quotidien contre toutes les formes de discriminations.

La Quinzaine contre le racisme est de retour à Grenoble. Abandonnée par la précédente majorité, elle sera désormais élargie toutes les formes de discriminations : sexisme, homophobie, discriminations liées au handicap… Rendez-vous du 21 mars au 3 avril.

Vœu proposé par le Rassemblement Citoyen, de la Gauche et des Ecologistes (porté par Emmanuel Carroz, adjoint à l’Egalité des droits et à la Vie associative) lors du conseil municipal du 25 janvier 2016 à l’attention des parlementaires de l’Isère concernant la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité à des personnes nées françaises.

En 2016, la Ville axe ses priorités sur la lutte contre les pollutions, l’amélioration de l’accès aux droits et le développement d’une tarification sociale pour certains services municipaux pour plus d’équité et de cohérence.

Conseil municipal du 21 septembre 2015 – Bien que Grenoble truste les meilleures places des classements nationaux et internationaux pour son accessibilité, de nombreux progrès restent à faire. Pour améliorer encore l’accessibilité de la ville et notamment celle des bâtiments publics, Christine Garnier présente un plan de 12 M d’euros.

Grenoble est engagée depuis 20 ans dans l’accessibilité pour tous ; la Ville a ainsi obtenu de nombreux prix en France et en Europe. Néanmoins, beaucoup d’aménagements sont encore nécessaires pour faire de Grenoble une ville pour tous. C’est pourquoi le prochain conseil municipal proposera un plan d’action de 12 M€ pour augmenter encore l’accessibilité de ses services.

Emmanuel Carroz répond à la conseillère municipale et européenne FN Mireille d’Ornano pour qui le festival du film gay et lesbien « Vues d’en face » serait discriminatoire envers les hétérosexuels.

Construire l’égalité des droits entre les femmes et les hommes dans toutes les politiques publiques est un des engagements forts du Rassemblement. Ainsi, la Ville de Grenoble s’apprête à adhérer à la Charte Européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale.

Christine Garnier, 5éme Vice-Présidente de la Métro, en charge de l’habitat, du logement et de la politique foncière, a été élue le 26 juin présidente de l’Etablissement public foncier local – EPFLD. Elle est la la seule femme présidente d’EPFL sur une vingtaine en France !

Le Rassemblement vous invite à son premier café citoyen d’après campagne :  « La ville est-elle faite pour les hommes ? Quelle place pour les femmes dans la ville  ?» avec Yves Raibaud, géographe, spécialiste de la géographie du genre, chargé de mission égalité femmes-hommes, &  la participation de différentes… Lire la suite

Lettre d’Emmanuel Carroz, Adjoint au Maire en charge de l’égalité des droits et de la vie associative à Monsieur François HOLLANDE Président de la République Française : « Votre proposition de nommer Jacques Toubon comme Défenseur des Droits est, pour nombre de Françaises et de Français engagés dans la lutte pour les droits humains, pour les citoyennes et citoyens ayant la mémoire des actes, une gifle. »