En 2015, la Ville de Grenoble libère l’espace public de 326 panneaux publicitaires.

Après avoir annoncé la fin du contrat la liant à JCDecaux, la Ville de Grenoble poursuit sa politique en matière de libération de l’espace public de la publicité avec le lancement de la révision du RLP (Règlement Local de Publicité).

Sur la rive droite de l’Isère, la place Xavier Jouvin vient d’être le premier témoin du renouveau démocratique grenoblois. La co-construction est en marche !

On l’a dit, on le fait ! En ne reconduisant pas le contrat liant la Ville de Grenoble à JC-Decaux, le Rassemblement tient une nouvelle fois l’un de ses 120 engagements pris devant les Grenobloises et Grenoblois : libérer progressivement l’espace public de la publicité.

Lors de la réunion de la commission « Ville Durable » de ce jeudi 9 octobre, le nom du candidat retenu pour le marché public « Création Réalisation Exploitation Maintenance » (CREM) de l’éclairage public de la ville de Grenoble a été dévoilé.

C’était notre engagement n°41 lors de la campagne municipale : végétaliser la ville pour y améliorer la qualité de vie et développer la biodiversité. Sous l’impulsion de Lucille Lheureux, adjointe aux Espaces publics et à la Nature en ville, cet engagement deviendra bientôt une réalité.

Chaque jour, nous tâchons de construire le Grenoble du 21e siècle. Une ville durable, solidaire, émancipatrice. Pas celle des projets pharaoniques, parfois inutiles et souvent imposés aux habitants.