Chaque année, depuis la loi Grenelle II de 2010, toutes les collectivités de plus de 50 000 habitants ont l’obligation de présenter un Rapport Développement Durable avant leur débat d’orientation budgétaire. En 2017, la Ville de Grenoble a opté pour un rapport plus synthétique qu’auparavant, plus pédagogique, avec un focus sur les mobilités.

C’est fait ! Après plusieurs mois de réflexion et de travail au sein de l’association éponyme, le Cairn a été officiellement lancé samedi 14 octobre 2017. Cette monnaie locale et citoyenne permet désormais de favoriser les échanges économiques locaux et responsable au sein du bassin de vie grenoblois et du sud Isère. Anne-Sophie Olmos, conseillère municipale déléguée au Contrôle de gestion et aux Marchés publics nous explique l’intérêt d’une monnaie locale et le soutien que lui apportera la Ville de Grenoble.

Le CETA est entré provisoirement en vigueur. Avec cet accord de commerce et d’investissement entre l’Union européenne et le Canada, le Gouvernement sacrifie la santé et le climat aux intérêts commerciaux. Eric Piolle et un collectif de maires ont signé une tribune ce jeudi 21 septembre dans Libération.

Tribune Gre.mag de mars 2017 – En organisant la Biennale des Villes en Transition en mars 2017, Grenoble embrasse pleinement les enjeux du XXIe siècle.

Les territoires sont au cœur des défis du XXIe siècle. Climat, démocratie, solidarité, énergie, économie, démographie : les villes doivent être créatives pour réussir la transition en accompagnant les besoins des habitants. La Biennale de Grenoble, Les Villes en Transition, propose quatre jours de découvertes, de partages d’expériences, locales comme internationales, de projets et d’envies autour de la transition.

Depuis avril 2014 le groupe des élus du Rassemblement agit à la ville et à la métropole pour faire de Grenoble une ville pour tous : une ville où il fait bon vivre, respectueuse de son environnement, solidaire avec ceux qui affrontent les difficultés du quotidien. Cela se traduit par une série de réalisations et de changements déjà opérationnels dont nous listons les principaux dans un mini-journal cliquable dont voici le second exemplaire, axé sur nos politiques en faveur d’une ville plus respirable.

Conférence animée par Rob Hopkins, fondateur du réseau des villes en transition, samedi 28 janvier 2017 à 15h00, à l’Hôtel de Ville de Grenoble.

Eric Piolle lancera samedi 28 janvier 2017 à 18 h, à l’Ancien Musée de Peinture (place de Verdun), la Biennale des Villes en Transition. A cette occasion, le maire présentera ses voeux aux Grenoblois.

Une grande vague de froid va entrainer des consommations d’électricité exceptionnelles sur le territoire national. La Ville de Grenoble se mobilise et recommande à tous les Grenoblois d’adopter des gestes éco-citoyens pour réduire leurs consommations électriques, notamment aux heures de grande consommation, à savoir de de 8 h à 10 h et de 18 h à 20 h.

Avec la présentation du Plan Ecoles en septembre 2015, la majorité municipale a inscrit les écoles au cœur des priorités du mandat. Au-delà des constructions lancées pour faire face au manque d’anticipation de la municipalité précédente, ce programme veut également faire des bâtiments scolaires des lieux exemplaires en termes de santé publique et de transition énergétique. Trois délibérations présentées lors du conseil municipal du 11 juillet 2016 iront dans ce sens.

Conseil municipal du 20 juin 2016 – Mondane Jactat présente les enjeux du Plan Air Energie Climat.

Avec le plan d’action Air-Energie-Climat qui sera présenté lors du conseil municipal du 20 juin 2016, la Ville de Grenoble s’engage en niveau 3 du Plan Air-Energie-Climat métropolitain.

Le Dauphiné Libéré (28/01/2016) est revenu sur les premières avancées du Plan Lumière dans un article/interview avec Alan Confesson, conseiller municipal et président de la Régie Lumière. Pour rappel, le Plan Lumière vise la réduction de 50% de la consommation énergétique de la Ville sur l’éclairage public et de 80% de sa pollution lumineuse. C’était l’engagement 40 du Rassemblement lors de la campagne municipale.

Forte d’une belle tradition d’innovation et de partage, Grenoble s’engage et agit pour le climat. Téléchargez le dossier de presse de la Ville présentant l’ensemble de ses engagements et revivez l’intervention de Vincent Fristot lors du conseil municipal du 20 novembre 2015 sur les enjeux environnementaux à relever aujourd’hui !

Conseil municipal du 20 novembre 2015 – Lors de la présentation du Rapport développement durable 2015, Claus Habfast rappelle la nécessité de tendre vers une croissance sociale et environnementale et de libérer les investissements allant dans ce sens

Le changement climatique, d’origine humaine, impose que les politiques publiques agissent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. C’est aussi l’occasion de développer des alternatives aux énergies fossiles, en vue de couvrir 100% des besoins énergétiques de demain par des énergies renouvelables. Un autre défi est celui de vivre dans un air sain, et il est urgent de réduire la pollution par les particules fines, notamment issues des véhicules diesel.

Comme chaque année, préalablement aux débats sur le projet de budget, le conseil municipal est saisi d’un rapport sur la situation en matière de développement durable. Ce dernier revient sur le fonctionnement de la collectivité, les politiques qu’elle mène sur son territoire et les orientations et programmes de nature à améliorer cette situation.

Tribune Gre.mag de novembre 2015 – La COP21 sur le climat, sans les citoyens ?! L’échec de ce « ballet diplomatique » contre le dérèglement climatique n’est-il pas consommé d’avance ?

Jeudi 02 juillet, Grenoble était ville étape du Tour de France Alternatiba. L’occasion pour la Ville de s’engager pour une transition sociale, économique et écologique en signant le pacte pour la Transition. Prochain rendez-vous : le 26 septembre avec l’accueil du Village des Alternatives – Alternatiba.

Jacques Wiart présente le Plan Lumière pour Grenoble lors du conseil municipal du 26 mai 2015

Lors du conseil municipal du 26 mai 2015, Anne-Sophie Olmos, conseillère municipale déléguée au Contrôle de gestion externe, présente les grandes lignes de la régie Lumière qui sera créée pour assurer la maîtrise et la mise en oeuvre du Plan Lumière.

Chaque jour, nous tâchons de construire le Grenoble du 21e siècle. Une ville durable, solidaire, émancipatrice. Pas celle des projets pharaoniques, parfois inutiles et souvent imposés aux habitants.