Intervention de Kheira Capdepon sur l’intergénérationnel
Partager

« Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs,

Chers collègues.

Le Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes a, à cœur, de favoriser « une ville pour tous », une ville à taille humaine qui crée des lieux et des espaces de rencontre, qui favorise le partage de la richesse humaine, des savoir-faire, des savoir-être, et des savoir-vivre. Nous sommes particulièrement attentifs au partage intergénérationnel entre les jeunes enfants et nos aînés.

D’autre part nous souhaitons être toujours là pour appuyer les initiatives des habitants, ce qui permet d’être ouvert en permanence à toutes idées nouvelles. A ce titre et de façon concrète, je vous présente ce soir une action allant dans le sens du bon vivre ensemble.

L’espace personne Âgées (EPA) rue Pinal dépendant du CCAS est fréquentée quotidiennement pour la qualité de son accueil, tourné vers la recherche de la convivialité et du bien vivre ensemble. Il s’agit d’un lieu de restauration mais également d’animation, d’échange et de partage, ouvert sur le quartier. Tous les jours, on y partage bien plus que des repas, et nous savons tous que la solidarité envers les anciens est essentielle.

A proximité, l’école Jean-Jaurès, accueille un nombre très important d’élèves dans son restaurant scolaire (environ 300). Des parents d’élèves se sont mobilisés pendant de nombreuses années et ont souhaité pouvoir trouver d’autres formes d’accueil pour leurs enfants. Des rencontres ont été organisées réunissant les services de la Ville et du CCAS, avec une préoccupation de travail sur le lien intergénérationnel.

Ainsi la nouvelle municipalité a soutenu, à titre expérimental, dès les mois de mai et juin 2014 un projet d’accueil partagé d’un groupe de 18 enfants au sein du foyer personnes âgées Pinal. Les objectifs étaient de développer des moments conviviaux, des liens entre générations sur un temps de déjeuner et d’animation à l’espace personnes âgées Pinal et par là même, d’alléger des effectifs à l’école Jean –Jaurès, à raison de 2 jours par semaines.

Cette expérience a été concluante tant du point de vu des personnes âgées que des enfants et des personnels de la Ville et du CCAS mobilisés, avec des temps conviviaux autour du chant et de la musique par exemple, et tout simplement des discussions à table ! Nous savons tous, mes chers collègues, combien ces instants d’échanges sont précieux, à l’heure où on reproche souvent à notre société d’isoler les gens les uns des autres, de les mettre dans des cases séparées.

A l’avenir, si cette expérimentation s’avère concluante, nous pouvons espérer multiplier ces moments de rencontres et de découverte. Découverte pour les personnes résidentes de l’établissement, qui sont bien souvent bien plus curieuses qu’on l’imagine sur les jeunes et la jeunesse. Découverte pleine de respect aussi pour les écoliers, qui ont rarement, pour ne pas dire jamais, l’occasion d’échanger d’égal à égal avec une personne âgée.

Ainsi et au vu de cette expérience, la Ville de Grenoble et le CCAS souhaitent reconduire de façon régulière (pérenne) cet accueil des enfants de l’école, 2 fois par semaine, pour l’année scolaire 2014/2015.

Afin de préciser les conditions d’accueil des élèves, le rôle des différentes parties, il y a lieu de passer une convention entre la Ville et le CCAS, c’est l’objet de la présente délibération.

Devant les Grenoblois, nous avons pris l’engagement de faire de Grenoble une ville pour tous, une ville où les milieux se mélangent. Une ville qui fait toute sa place à la nouveauté. Les Grenoblois nous attendent sur ce point, et ils ont raison. Je crois que ce projet de convention est une belle façon d’honorer cet engagement. »

Laisser un commentaire